Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Cross de l’Acier : Victoire du kényan Dennis Ndiso

Cross de l’Acier : Victoire du kényan Dennis Ndiso

D 28 novembre 2005     H 14:17     C 0 messages


agrandir

Déjà vainqueur du cross international de la RATP, la semaine dernière, Dennis Ndiso a remis le couvert de fort belle manière, hier, lors de la quatorzième édition du cross de l’Acier. Cinq ans après la victoire de Luke Kipkosgei en 2000, l’ancien athlète de Boulogne Opale a donc permis au Kénya de remonter sur la plus haute marche du podium à Leffrinckoucke.



Dès la troisième boucle, il ne faisait d’ailleurs plus de doute que le podium serait entièrement kényan, Dennis Ndiso ayant creusé, avec ses compagnons d’échappée Micah Kogo et Joseph Ebuya, un écart suffisamment conséquent. Laissant ses deux compatriotes faire le travail tout au long de la course, Dennis Ndiso a réussi une merveille de course tactique, restant constamment en embuscade pour produire son effort dans la dernière ligne droite. Triple vainqueur de l’épreuve, l’éthiopien Heilu Mekonnen ne parvint jamais, pour sa part, à se mêler à la bagarre en tête de course pour échouer, finalement, au pied du podium. De podium, il ne fut jamais question, non plus, pour les représentants tricolores, malgré la présence des cadors de la spécialité.

Tout juste rentré d’un stage de quatre semaines aux États-Unis, Bouabdellah Tahri a semblé assez facile dans sa gestion de course et même s’il manqua de jus pour sprinter pour la sixième place, il a prouvé qu’il faudrait compter avec lui lors des championnats d’Europe de cross. Son camarade, Brahim Lahlafi fut, lui, nettement moins heureux. Victime d’une glissade sur un terrain rendu difficile par endroits par les incessantes chutes de pluie, il ne put jamais se remettre dans le rythme d’une course menée à train d’enfer par l’armada kényane et fut donc contraint d’abandonner. Peu adepte, lui aussi, des terrains boueux, Driss Maazouzi n’a pas affiché la même sérénité que la semaine passée à Allonnes, mais le médaillé de bronze des championnats d’Europe 2004, treizième hier, reste optimiste pour la suite des événements.

Du côté des féminines, à défaut de quantité, la course des As proposait un plateau de qualité. La tenante du titre, la kényane Isabellah Ochichi, fut rapidement contrainte de reconnaître la supériorité des éthiopiennes Erkesso et Tuffa, la première nommée s’adjugeant la victoire au sprint.
Dans cette course, Latifa Essarokh, brillante sixième, a marqué des points dans la course à la sélection, tandis que la lilloise Latifa Amghough, douzième, confirmait qu’il faudra compter avec elle dans les mois ou les années à venir.

- Classement hommes

  1. Dennis Ndiso (KEN) : les 10,135 kms en 29’06
  2. Micah Kogo (KEN) : 29’07
  3. Joseph Ebuya (KEN) : 29’09
  4. Hailu Mekonnen (ETH) : 29’32
  5. Evans Cheruiyot (KEN) : 29’35

- Classement femmes

  1. Teyba Erkesso (ETH) : les 7,065 kms en 18’16
  2. Mestewat Tuffa (ETH) : 18’16
  3. Isabellah Ochichi (KEN) : 18’29
  4. Dire Tune (ETH) : 18’44
  5. Rose Cheruiyot (KEN) : 18’47

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus