Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Les 20 km de Maroilles tiennent, enfin, leurs nouveaux records

Les 20 km de Maroilles tiennent, enfin, leurs nouveaux records

D 2 mai 2008     H 10:10     C 0 messages


agrandir

Pascal Yvano espérait voir le record de l’épreuve tomber. Le grand maître d’oeuvre des 20 km de Maroilles n’a pas été déçu puisque les Kenyans Dennis Ndiso en 58’39" et Meriem Wangari en 1h08’49" ont établi hier de nouvelles marques de référence.




Deuxième de cette édition 2008, l’Éthiopien Tilahun Regassa faisait grise mine sur la ligne d’arrivée, ne comprenant pas pourquoi le lièvre de cette course était allé jusqu’au bout. L’intéressé avait visiblement raté ou mal compris les consignes d’avant-course du responsable du plateau, Lahcène Hiane, qui avait bien expliqué aux différents participants que Dennis Ndiso n’était pas vraiment un lièvre comme les autres. Le Kenyan, récent vainqueur du semi-marathon de Nice, ne tarda d’ailleurs pas à manifester ses intentions. Passé au premier kilomètre en 2’47", il mit un premier coup d’accélérateur pour pointer en 14’ au cinquième kilomètre.
Autant dire que la course était lancée sur des bases très élevées et que le record de Stanley Boen (59’10"), réalisé en 2001, ne tenait déjà plus qu’à un fil. Hillary Kipchumba fut dans un premier temps le seul à suivre le rythme imposé par Ndiso, mais il paya très vite cette débauche d’énergie et abandonna au huitième kilomètre.

La chasse au lièvre fut alors menée par un trio au sein duquel figuraient notamment l’Éthiopien Tilahun Regassa et deux autres Kenyans, Elias Cheboi et Allan Ndiwa. Le premier nommé s’accrocha un petit moment pour rester dans le sillage de Ndiso, mais la deuxième accélération portée à l’approche du quinzième kilomètre fut, cette fois, décisive. « Je ne pense pas être parti trop vite. C’est ce qu’il fallait faire pour battre le record, estima le lauréat à l’arrivée. J’ai bien aimé ce parcours avec cette succession de montées et de descentes. J’ai senti que l’Éthiopien pouvait être dangereux alors j’ai fait l’effort pour le distancer à partir du quatorzième kilomètre ». Débarrassé de ses principaux rivaux, Dennis Ndiso n’avait plus qu’à lutter contre lui-même et le chrono. Ce qu’il fit avec beaucoup d’aisance en faisant littéralement voler en éclats le record de l’épreuve de plus de trente secondes.

La Princesse de Nairobi

Un bonheur ne venant jamais seul, les organisateurs eurent le plaisir de voir ensuite une habituée des lieux, la Kenyane Meriem Wangari s’adjuger la victoire en 1h08’49", effaçant aussi très largement l’ancien record (1h09’08") qui était déjà sa propriété. Lauréate pour la quatrième fois de ces 20 km de Maroilles, celle que l’on surnomme « la Princesse de Nairobi » fut, cette fois, poussée dans ses retranchements par une opposition de haut niveau, les Éthiopiennes Daska Mamitu et Berhane Herpassa terminant quasiment dans la même minute. Quatre mille cinq cents participants, deux nouveaux records… Les 20 km de Maroilles n’ont pas fini de faire parler d’eux !


Voir en ligne : La Voix des Sports

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?