Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » 20 km de Maroilles : Record pour Caroline Cheptonui Kilel

20 km de Maroilles : Record pour Caroline Cheptonui Kilel

D 2 mai 2010     H 15:20     C 0 messages


agrandir

Sans surprise, les Africains ont régné sans partage sur cette édition 2010 des 20 km de Maroilles. Et la Kenyane Caroline Cheptonui Kilel s’est même chargée d’établir un nouveau temps de référence en 1 h 07’ 40" au terme d’un sprint de toute beauté.

- Résultats 2010 20 km
- Résultats 2010 20 km Handisport




Les amateurs de suspense ont été gâtés, hier à Maroilles, puisque c’est au sprint, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, que la victoire s’est jouée. Considérée comme la grande favorite de l’épreuve, la Kényane Caroline Cheptonui Kilel a été à la hauteur de sa réputation en triomphant dans l’Avesnois, mais la quatrième des derniers championnats du monde de semi-marathon ne pensait peut-être pas devoir batailler jusqu’au dernier souffle pour forcer la décision face à ses compatriotes Naomi Jepkogei Maiyo et Sarah Chepchirchir. Pour sa première sortie en Europe, la toute jeune Maiyo a donné un peu plus de saveur à la course en ne lâchant pas d’une semelle les baskets jaunes de Kilel. Quant à Chepchirchir, elle a failli réussir le gros coup de la journée en revenant très fort dans le dernier kilomètre, après avoir laissé ses deux camarades mener la danse tout au long de l’épreuve.

« Je ne pensais pas battre le record, mais c’est une bonne chose. Ce n’était pas un parcours trop difficile, mais il a fallu quand même sprinter dans les cent derniers mètres pour l’emporter », confiait la lauréate du jour, quelques instants après avoir remisé au placard le record établi deux ans plus tôt par Meriem Wangari en 1h08’49. Réalisé également en 2008, le record masculin de Dennis Ndiso (58’39") n’a, lui, pas vacillé mais, là encore, le combat fut âpre pendant vingt kilomètres entre cinq hommes : l’Érythréen Tewelde opposé à la meute kényane composée de Maina, Musau, Kamau et Kemboi. Le Marocain El Hachimi et l’Éthiopien Dida tentèrent bien de s’accrocher pendant une dizaine de kilomètres, mais la cadence infernale imposée en tête de course leur fit progressivement lâcher prise.

Stéphane Chopin, meilleur Européen

À deux kilomètres de l’arrivée, Maina plaça une nouvelle accélération que Musau fut le seul à pouvoir suivre et c’est donc également au sprint que les deux hommes franchirent la ligne d’arrivée, le premier nommé triomphant dans l’excellent chrono de 59’24".

Plus de deux minutes plus tard, le Catésien Stéphane Chopin confirmait sa dixième place de l’édition précédente et surtout son rang de meilleur Européen devant son camarade de club Grégory Lemaitre et le Lillois Abdel Mesbah.

* Article publié par David Delporte


Voir en ligne : La Voix des Sports

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?