Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » 400 m haies : Keita et Sanchez, deuxième opus

400 m haies : Keita et Sanchez, deuxième opus

D 13 janvier 2006     H 10:23     C 0 messages


agrandir

Satisfait de son récent séjour aux Etats-Unis, Naman Keita, de retour en France durant les fêtes de fin d’année, est reparti, mercredi, pour la Californie. Le hurdleur français y retrouvera le dominicain Felix Sanchez avec qui il s’entraîne depuis le début du mois de novembre.




Après un rapide retour en France pour passer les fêtes de fin d’année en famille, Naman Keita a repris l’avion, mercredi, direction les Etats-Unis. Le hurdleur français, médaillé de bronze du 400 mètres haies lors des jeux olympiques d’Athènes (Grèce) en août 2004 s’apprête à y retrouver son tout nouveau compagnon d’entraînement, le dominicain Felix Sanchez. Une association inédite dont la genèse remonte au mois d’août dernier. Le grand frenchie et le dominicain, alors à la lutte à Zurich, se taquinent avant d’entrer en piste : « je lui ai demandé ce qu’il faisait à l’entraînement se souvient Keita dans une interview accordée à la FFA. « Seulement ça ? C’est vraiment facile ! » ai-je lancé en riant. « Tu n’as qu’à venir essayer... » m’a-t-il répondu ».

Sitôt dit, presque sitôt fait pour l’élève d’Hervé Stéphan qui, après une longue coupure estivale, prend, début novembre, la direction de Los Angeles afin d’y retrouver son talentueux camarade de jeu. Une première parenthèse californienne enchantée pour le Parisien qui, outre les conditions climatiques exceptionnelles, profite, chaque jour, et des infrastructures sportives de pointe et des conseils précieux dispensés généreusement par le félin Felix, double champion du monde (2001 et 2003) et champion olympique en titre de la spécialité. « Ça crée une vraie émulation de pouvoir s’entraîner ensemble poursuivait Keita. Lui-même effectue, avec moi, des séances qu’il n’avait jamais faites auparavant ».

Un échange des plus fructueux pour les deux hommes qui ne pourront, malheureusement, en mesurer toute la richesse avant le printemps. Keita, absent de tous les rendez-vous hivernaux, et Sanchez peu coutumier des sorties indoors, se contenteront donc, jusque là, de défis « officieux », challenges dont, visiblement, les deux hommes forts des haies semblent être friands. « Quand je suis parti pour passer les fêtes en France concluait Keita, Sanchez m’a dit « C’est une très bonne chose : avec les conditions climatiques, tu ne pourras pas beaucoup travailler en France. Moi, je vais m’entraîner, et quand tu rentreras, je te ferai la misère ! »

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?