Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » 5 kms de Montréal : Retour surprise de Mondor

5 kms de Montréal : Retour surprise de Mondor

D 24 avril 2006     H 13:46     C 0 messages


agrandir

À peine trois mois après avoir reçu un diagnostic médical dévastateur pour sa carrière d’athlète, la coureuse Émilie Mondor a contre toute attente renoué avec la compétition, dimanche. La mascouchoise de 24 ans a participé à l’épreuve de 5 kms sur route disputée au circuit Gilles-Villeneuve, dans le cadre du semi-marathon de Montréal.



Mondor a pris le sixième rang de cette épreuve récréative, n’étant devancée que par des hommes. Mais, dans son cas, le seul fait d’avoir pu s’aligner sur la ligne de départ d’une course d’athlétisme est un événement en soi. C’est en janvier que Mondor avait appris la terrible nouvelle. Elle est atteinte d’un désordre chronique d’assimilation du calcium au niveau des os, ce qui résulte en une réduction progressive de sa densité osseuse. Autrement dit, cette condition, assez rare, cause chez elle de l’ostéoporose. On lui suggère de tout arrêter pour une année complète ou peut-être même deux. Une retraite anticipée est même évoquée.

Et pourtant, elle était de retour dimanche

"C’est mon petit miracle à moi", a avoué Mondor. Nous avons misé sur un nouveau médicament expérimental et les résultats ont été au-delà de mes espérances. Le médicament agit très bien sur mes os. Grâce à ce médicament, j’ai pu continuer à jogger et faire de l’entraînement en endurance tous les jours.
"Dire qu’à un moment donné, j’ai pensé que ma carrière était peut-être terminée. Je suis vraiment contente de la tournure des événements", a ajouté celle qui, malgré toute cette épreuve, ne voit pas une baisse marquée dans sa condition physique.

"Je crois que je ne suis pas tellement loin de la forme que j’avais en 2003 et 2004 (qui lui avait permis de prendre part aux jeux olympiques). Honnêtement, si la température avait été plus clémente dimanche, j’avais l’intention de réussir l’un des bons temps de ma carrière, soit sous les 16 minutes. Mais les conditions ne s’y prêtaient tout simplement pas. Le gagnant de l’épreuve a terminé en 16 minutes et une seconde, tandis que j’ai fait un temps d’environ 17 min 35 sec".
"J’ai commencé à bien me sentir à partir du quatrième kilomètre. Je me sentais d’ailleurs très forte en fin de course, ce qui me montre que je travaille sur une base solide. C’est bon signe pour les prochaines courses".

"Mon seul objectif réaliste cette année est de participer aux championnats canadiens au mois d’août. Cela me laisse encore cinq mois pour atteindre la meilleure forme possible".
"Je suis revenue au Québec, il y a une semaine, et je serai ici pour cinq mois. Pour moi, c’est une autre bonne nouvelle. J’ai recommencé l’entraînement sur piste, au sein de mon club (Montréal-Olympique), et encore là, tout est au-delà de mes attentes. Pour l’instant, je suis mon propre entraîneur et j’y vais selon ce que me dicte mon corps". À la suite de ce retour plutôt inattendu, Mondor pense prendre part à quelques épreuves de 10 km sur route aux cours des prochains mois, dans le cadre de sa préparation en vue des championnats canadiens d’athlétisme, qui auront lieu à Ottawa, du 4 au 6 août.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus