Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Bilan 2005 : Raquil veut oublier

Bilan 2005 : Raquil veut oublier

D 4 octobre 2005     H 18:02     C 0 messages


agrandir

L’été 2005 ne restera pas dans les annales pour Marc Raquil. Le quarter miler, diminué par des blessures à répétition, n’est pas parvenu à renouer avec les fastes d’une saison 2003 exceptionnelle. Une remise en questions profonde pour le champion du monde du 4X400 mètres qui se focalise désormais sur les championnats d’Europe 2006.




« Je ne suis pas encore vieux, il ne faut pas m’enterrer ». En ce soir de mars, Marc Raquil est radieux. Le grand blond aux foulées immenses vient de remporter le 400 mètres de Liévin. Une victoire arrachée au terme d’un finish désormais dit « à la Raquil » pour le protégé de François Pépin qui passe la ligne d’arrivée en 47"61. L’honneur est sauf. Même si le chrono ne suit pas. Il faut dire que le quarter miler a du temps à rattraper. Après une saison 2004 entachée par une kiryelle de blessures qui lui avaient coûté les jeux olympiques, le sociétaire de Neuilly Plaisance s’est remis au travail d’arrache pieds avec pour objectifs, les championnats du monde d’Helsinki.

Une mauvaise entorse contractée un mois plus tard lors d’un stage en Guadeloupe viendra cependant mettre un frein à ces velléités de podium. Raquil, coupé dans son élan, fera son retour officiel à la compétition le 4 juin à Séville (Espagne) quasi un an jour pour jour après sa dernière apparition sur les pistes. Une reprise de contact avec le tartan qui se soldera par une quatrième place et un chrono de 46"20. Le spécialiste du tour de piste, loin de se laisser abattre, décide de tout mettre en œuvre pour rattraper son retard et multiplie les sorties. Deuxième à Villeneuve d’Ascq en 45"87 le 12 juin, il est retenu, dans la foulée, pour participer à la coupe d’Europe. Revigoré par cette marque de confiance, Raquil retrouve du panache et décroche, à Florence, sa première victoire de la saison, victoire assortie d’un 45"80 encourageant.

Il reste désormais deux mois au champion du monde du 4x400 mètres pour être prêt pour la virée finlandaise. Deux mois et toujours pas de minima en poche. Raquil tentera, une nouvelle fois, sa chance lors du meeting Gaz de France Paris Saint-Denis le 1er juillet. Retrouvant et sa piste fétiche, et son public, le premier français a avoir franchi la barre des 45 secondes sur tour de piste, qui se frotte pour la première fois de la saison à une concurrence sérieuse, arrache une cinquième place en 45"57, son meilleur chrono de la saison.

Vingt-trois centièmes de gagnés en quatre sorties pour le quarter miler mais toujours pas de sésame pour les championnats du monde. Ses trois courses remportées pour décrocher le titre de champion de France de la spécialité mi-juillet à Angers n’y changeront rien. Raquil ne retrouve pas le niveau qui lui avait permis de grimper, deux ans auparavant, sur la troisième marche du podium lors des mondiaux parisiens au terme d’une course époustouflante. Le dernier test à Stockholm onze jours avant l’échéance fatidique sera tout aussi peu conluant. Sixième en 46"01, l’élève de François Pépin désespère. Et fulmine. Sélectionné par Franck Chevallier pour s’aligner en individuel et sur relais à Helsinki, le compagnon d’entraînement et ex ami de Leslie Djhone décline l’invitation.

Quelques entrevues avec le nouveau DTN auront raison de ses réticences. Le blondinet s’envole pour Helsinki. Il en reviendra bredouille. Une année à effacer pour Raquil qui décide de repartir de zéro. Un nouveau départ qui rime avec changements. Changements dans son approche de l’entraînement, changement, éventuellement, d’entraîneur. « Il peut y avoir des modifications au niveau des personnes et du programme exposait-il. C’est du 50/50 pour que je reste avec François. Soit des choses changent de manière radicale, soit c’est moi qui change. Dans ma tête je veux être champion d’Europe et si pour y arriver il faut que je change d’entraîneur, je changerai d’entraîneur. Je donne rendez-vous l’année prochaine à tout le monde lançait-il pour conclure, je sais que je serai bien ».

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?