Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Décès d’Antonio Pettigrew

Décès d’Antonio Pettigrew

D 11 août 2010     H 13:02     C 0 messages


agrandir

L’athlète américain Antonio Pettigrew a été retrouvé mort ce mardi dans sa voiture. Spécialiste du 400 m, il avait reconnu en 2008 s’être dopé lors des Jeux Olympiques de Sydney.




Une nouvelle étoile de la piste disparaît. L’athlète Antonio Pettigrew, membre du relais américain du 4x400 m est décédé ce mardi. Selon le quotidien américain USA Today, le sprinteur, âgé de 42 ans, a été découvert sans vie, allongé à l’arrière de son véhicule dans le comté de Chatham (Caroline du nord).

Accident ou suicide ?

D’après les premiers éléments de l’enquête, le spécialiste du 400 m dans les années 90 aurait ingéré des somnifères. Cependant, les enquêteurs préfèrent rester prudents quant aux circonstances exactes du décès. Gary Blankenship, le shérif du comté souhaite pour sa part attendre les résultats de l’autopsie avant de se prononcer : « Nous ne savons pas pour l’instant s’il s’agit d’un suicide ou d’un accident. L’autopsie le dira ». Cette disparition subite reste très difficile à accepter pour les membres de l’Université du Sud des Etats-Unis qu’ils l’ont vu grandir : « J’étais particulièrement impressionné par les relations qu’il avait établies avec nos étudiants-athlètes et la fierté qu’il avait à représenter l’Université de Caroline du Nord », a déclaré dans un communiqué Dick Baddour, responsable de la section athlétisme à l’UNC. Mais également pour tout le monde de l’athlétisme : « Il était l’un des nôtres et quand vous perdez quelqu’un comme cela c’est très dur. 42 ans c’est vraiment trop jeune pour partir », a déclaré Ato Boldon, 4 fois médaillé lors des Jeux Olympiques sur la chaîne NBC Sport.

2008, année de la raison

Après une carrière riche en succès aux côtés du très controversé Trevor Graham, avec notamment un titre mondial sur 400 m en 1991 à Tokyo et plusieurs titres en relais 4x400 m aux Mondiaux de 1997 et 1999, son ascension atteignait son apogée en 2000 avec une médaille d’or obtenue avec le relais américain. Des suspicions de dopage allaient alors planer sur lui. Au moment du procès Balco en 2008, Pettigrew, alors entendu comme simple témoin, avouait avoir utilisé des substances dopantes entre 1997 et 2000. Le Comité international olympique décidait de ce fait de le suspendre durant 2 ans et de lui retirer l’intégralité de ses titres à compter des Mondiaux 1999. Une suspension qui mettait fin à sa longue carrière. En poste au sein de son ancienne université en tant qu’entraîneur adjoint, le sprinteur semblait pourtant avoir tourné la page. L’ancien détenteur du record du monde du 400 m (44"27) laisse derrière lui une femme et un enfant.

* Article publié par Marie Wielfaert


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?