Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Le marathon de Dunkerque court d’abord dans l’esprit

Le marathon de Dunkerque court d’abord dans l’esprit

D 12 octobre 2008     H 10:29     C 0 messages


agrandir

Le marathon de Dunkerque, qui s’élance du Kursaal ce matin, ne devrait pas déboucher sur des performances spectaculaires. Le portefeuille des organisateurs a maigri puisque vingt partenaires ont décidé de ne plus renouveler leur partenariat. Le marathon de Dunkerque ne devrait donc pas se boucler en 2h15’, mais vise davantage de convivialité. Dans cet esprit, Dominique Chauvelier, ancien coureur de valeur mondiale dans les années 90, sera de la fête. Et il entraînera, sous la barrière des 3h, les athlètes qui ont les jambes pour...



Le marathon a dû réorienter sa stratégie

L’épreuve dunkerquoise revient un peu aux sources. « On était montés en puissance pour accueillir les championnats de France. Il y avait des athlètes étrangers, des Kenyans, qui ont porté le record de l’épreuve à 2h15’. Là, ce ne sera plus le cas. On n’a plus les moyens de payer ces athlètes. On avait 70 partenaires, on en a désormais 50. Tous les institutionnels, tous nos partenaires majeurs sont là, mais on a perdu pas mal de partenaires intermédiaires qui nous apportaient un coup de pouce, qui nous faisaient beaucoup de bien en terme de logistique. On sent une tension dans l’économie », explique Jean-Louis Richebé.

Alors, à défaut d’athlètes de très haut niveau, le patron de l’épreuve nordiste a sorti un autre atout de sa manche. Il a décidé de jouer la carte de la convivialité. Au-delà de l’apparition des courses en duo (les 42,195 km à parcourir à deux, sous forme de relais), la venue de Dominique Chauvelier s’inscrit dans ce cadre. Le Sarthois, qui vaut encore moins de 2h30’, emmènera ceux qui le désirent et se sont fixés l’objectif de boucler le marathon en moins de 3h. Certains s’offriront des souvenirs, en milieu de journée...

Quelle participation ?

Près de 400 athlètes sont attendus sur le marathon. Une centaine de coureurs couvriront le marathon à deux, dans le cadre de la course en relais. Enfin, 200 marcheurs emprunteront le circuit en sens inverse (12 km) pour une balade sous un ciel clément. En terme de participation, on ne passera pas sous silence le travail des bénévoles. Ils seront 400 à œuvrer à la bonne marche de l’épreuve !

Le parcours

Le marathon dunkerquois s’articule autour de deux boucles. L’épreuve partira à 9h15 et se terminera au Kursaal (place du Casino). Direction la digue, Leffrinckoucke. Puis la place de Zuydcoote, un retour vers Dunkerque, la Citadelle et le Kursaal. L’arrivée des premiers semi-marathoniens est prévue vers 10h25. Celle des marathoniens vers 11h40.

Frédéric Chopin favori ?

Le nom de l’athlète du Câteau-Cambrésis revient le plus fréquemment. « C’est le favori. Il peut courir entre 2h20’ et 2h22’. On aura les très bons régionaux avec Itsweire et Laurent Bossus », certifie J.-L. Richebé, qui sait que l’arrivée d’un coureur mieux référencé n’est pas à écarter. Faute de prime à la participation, celle allouée au vainqueur peut séduire un athlète qui trouverait le plateau taillé pour sa domination.

Pour de plus amples informations sur cette course, consulter la rubrique "Agenda"


Voir en ligne : La Voix des Sports

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?