Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon d’Albi : Succès pour Richard Bett et Martha Komu

Marathon d’Albi : Succès pour Richard Bett et Martha Komu

D 28 avril 2019     H 16:07     C 0 messages


agrandir

Ce n’est jamais facile de se relancer après avoir fêté dignement un 40ème anniversaire, vous imaginez quarante ans d’existence, quarante ans de bénévolat soutenu, d’autant plus quand la 40ème édition était également support des championnats de France de la spécialité.


Pourtant, tous les membres de l’association du marathon d’Albi sont des passionnés avant même d’être des organisateurs et il ne faisait aucun doute que l’aventure devait continuer, que ce parcours devenu désormais mythique entre petit tour en ville et aller-retour sur les bords du Tarn du côté de Saint-Juery devait faire trembler encore quelques accrocs du 42,195 km

Malgré tout, ce ne fut pas une édition au rabais, loin de là, car l’attrait albigeois opère toujours autant et cette année même, le nombre de concurrents engagés a un peu augmenté. Peut-être le changement forcé de date du marathon de Bordeaux a-t-elle chamboulé un peu la donne, allez savoir....

En tout cas, ils furent plus de 2200 à avoir pris un dossard pour soit un 42,195 km (environ 500), soit un 21,1 km (1100), soit un 10 km... et le soleil a été plus généreux cette fois faisant oublié les conditions difficiles de l’an passé. Bref une belle et grande édition pour la 41ème.

On notera que le record a même été battu sur le semi avec plus de 1000 finishers.

Côté résultats du coup, il faut retenir que le kényan Richard Bett s’impose en 2h22’02" et la française Martha Komu gagne une nouvelle fois en féminines en 2h52’06". Du coté des hommes, le podium est complété par un autre kényan, Victor Busendich Chelokoi, qui s’empare de la seconde place avec un chrono de 2h30’18" et par le français Simon Munyutu, qui termine 3ème en 2h32’50". Chez les dames, les dauphines de Martha Komu sont, respectivement, Gwenaëlle Vo-Dinh, 2ème en 3h13’09" et Bénédicte Rabary, 3ème en 3h24’09".

Sur le semi, Dennis Rutoh, parti sur des bases très élevées de 29’30’’ sur 10 km finit finalement en 1h04’31". Mathilde Sagnes, sur cette distance, crée la grosse sensation avec un chrono de 1h16’49’’.

Enfin sur la plus petite des distances, Ahmed Madjoud en 31’56’’ et Mélody Julien en un plus de 35’ (35’36", exactement) étaient imprenables.


Voir en ligne : Runningmag

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus