Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Meeting de Villeneuve d’Ascq : Robles tient son rang

Meeting de Villeneuve d’Ascq : Robles tient son rang

D 28 juin 2008     H 20:39     C 0 messages


agrandir

Seule tête d’affiche du Meeting Lille Métropole, Dayron Robles a assuré le spectacle sur 110 m haies. Mehdi Baala et Yohann Diniz ont également répondu présent, contrairement à Christine Arron.




Robles impressionne encore

Dayron Robles est une crème pour les organisateurs. Qu’il y ait de la concurrence à ses côtés ou non, le Cubain répond toujours présent. D’accord, il s’était contenté du minimum il y a deux semaines à Sotteville, s’imposant sans forcer (13"48). Mais il avait des circonstances atténuantes. Il venait à peine de battre le record du monde du 110 m haies à Ostrava (12"87). Ce vendredi à Villeneuve d’Ascq, le jeune hurdler de 22 ans se présentait avec de bonnes séances d’entraînement dans les pattes, prêt à réaliser un « chrono ». Qu’importe que Ladji Doucouré ou d’autres pointures de la discipline fussent absents. Robles a tenu parole, claquant un temps impressionnant avec si peu d’adversité. Il y avait tout simplement lui et les autres. Dès les premières foulées, le Cubain était déjà parti pour faire sa course contre lui et lui tout seul. A l’arrivée, le chronomètre de Villeneuve d’Ascq affichait un clinquant 12"97, soit près de trois dixièmes de moins que le record du stade. « J’avais pour seul but de battre le record du stade. Techniquement, je me suis très bien senti. La course a été extrêmement facile », confiait le sprinteur au micro de Canal +, satisfait du travail accompli.

Arron a du travail

Cela n’a pas été le cas de tout le monde au Stadium Nord, 2 ème étape du Lagardère Athlé Tour. On pense en particulier à Christine Arron, laquelle effectuait sa première sortie de l’année après toute une série de pépins physiques. En retard sur sa préparation, la Guadeloupéenne n’attendait pas de miracle mais son petit 11"47, pour une 5 ème place sur 100 m, ne pouvait évidemment la combler. « Cela fait longtemps que je n’ai pas fait un chrono comme ça. Je ne pars pas très bien, j’ai eu du mal à me mettre en action. J’avais malgré tout de bonnes sensations à l’échauffement, j’étais confiante. L’essentiel était de courir. Je sais le travail qu’il me reste à faire ». Arron était même devancée par Carima Louami, à domicile (4 ème en 11"41), au cours d’une course relativement lente (victoire de LaVerne Jones en 11"30). Les hommes ont été beaucoup plus rapides, ce qui parait logique, mais le 10"11 réalisé par Kim Collins est intéressant. 2 ème en 10"23, Martial Mbandjock confirme, lui, son statut de meilleur sprinteur français même s’il restait sur sa faim. « J’ai failli tomber au départ. J’avais décidé de prendre beaucoup de risques pour faire un bon temps. C’est dommage. Je pense que j’avais les jambes pour faire les minimas et exploser mon record ». Des minimas fixés à 10"13 et dont Ronald Pognon est encore loin (5 ème en 10"32).

Diniz et Baala dans les temps

Dans les autres courses de la soirée, on retiendra la belle montée en puissance de Yohann Diniz. Le marcheur a pulvérisé son record du 5000 m marche de 15 secondes (18’18"02). Dominateur lors de la Coupe d’Europe, Mehdi Baala s’est encore comporté en patron sur 1500 m. Le Strasbourgeois, mais qui s’entraîne désormais à Lille, a survolé la course, attaquant à l’entame du dernier tour, après avoir été bien mené par ses lièvres. Au final, un chrono plus qu’intéressant (3’34"30). Muriel Hurtis-Houairi, elle, doit s’estimer maudite puisqu’elle a une nouvelle fois échoué pour quelques centièmes sur les minima. Victorieuse du 200 m en 22"73, la spécialiste du demi-tour de piste peut tout de même être tranquille pour Pékin. A retenir également les 13"46 de Samuel Coco-Viloin sur 110 m haies, qui manque lui aussi les minima d’un rien (13"43), en dépit d’un nouveau record personnel, et les 45"54 de Teddy Venel sur 400 m, meilleur que Leslie Djhone (45"76). Yves Niaré, qui a réussi les minima cette semaine (20,49 m), s’est encore montré régulier au poids (20,22 m), prenant la 3 ème place de son concours. Enfin, Cuba était décidément à l’honneur avec les 15,02 m réussis par Yargelis Savigne au triple saut.


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?