Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Réunion d’Hengelo : Le pari olympique de Gebreselassie

Réunion d’Hengelo : Le pari olympique de Gebreselassie


Publié le vendredi 23 mai 2008 à 20h35min

agrandir

L’Ethiopien Haile Gebreselassie, qui ne souhaite pas courir le marathon olympique par crainte d’un cocktail chaleur-pollution explosif, joue sa qualification pour les Jeux de Pékin sur 10000 m face à une opposition relevée, samedi lors de la réunion d’Hengelo.




Sur les terres de son agent néerlandais Jos Hermens, le quadruple champion du monde et double champion olympique du 10000 m avait établi le record du monde de la distance en 1995 puis en 1998. Un chrono battu à deux reprises depuis par son compatriote Kenenisa Bekele, qui s’attaque à son record du 5000 m samedi (12’37"35).

Mais le temps établi par « Gebre » il y a 10 ans (26’22"75) est toujours la 3 ème marque de l’histoire. L’an dernier, il avait encore couru ici en 26 min 52 sec 81, alors qu’il entamait sa préparation pour sa tentative réussie contre le record du monde du marathon à Berlin, le 30 septembre.

Cette année, le 10000 m est redevenu son objectif prioritaire depuis qu’il a annoncé début mars qu’il ne courrait pas le marathon aux Jeux de Pékin. « Je me suis bien préparé, mon entraînement a été bon », déclare le vieux negus (35 ans) devenu homme d’affaires (450 employés). « Peu m’importe ma place. Je veux courir sous les 27 minutes ».

Mini-championnat d’Éthiopie

Il lui faudra aussi devancer ses compatriotes Sileshi Sihine, vice-champion olympique en 2004, ou encore Abebe Dinkesa et Gebre Gebremariam, qui briguent l’un des deux billets pour Pékin sur 10000 m derrière l’intouchable Bekele. « Nous retiendrons les athlètes ayant réalisé les meilleurs performances lors des sélections nationales et des meetings internationaux et Haile peut évidemment être l’un d’entre eux », a déclaré à l’AFP Dube Jilo, directeur technique de la Fédération éthiopienne. Vu le plateau, la course d’Hengelo risque d’être décisive, à moins qu’un athlète ne réussisse un exploit le 8 juin à Eugene, aux États-Unis.

Forcément, le pari de Gebreselassie va attirer tous les regards, même si comme d’habitude la bourgade néerlandaise propose un magnifique plateau de fond/demi-fond, aussi bien chez les messieurs (800 m/3000 m steeple) que chez les dames (800 m/5000 m dames). Les lancers sont aussi à l’honneur avec le héros local Rutger Smith, qui tentera un doublé face à de sacrés clients : l’Américain Christian Cantwell, en tête des bilans au poids, ou encore le Lituanien Virgilijus Alekna, double champion olympique, au disque. Les voisines belges n’ont pas été oubliées, avec la double championne d’Europe du 100 m et du 200 m, Kim Gevaert, sur la ligne droite et sa compatriote Tia Hellebaut, championne du monde en salle du pentathlon cet hiver, à la hauteur.


Voir en ligne : Cyberpresse

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?