Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Eunice Barber toujours indécise entre longueur et heptathlon

Eunice Barber toujours indécise entre longueur et heptathlon

D 30 avril 2008     H 13:09     C 0 messages


agrandir

La quintuple médaillée mondiale Eunice Barber n’a toujours pas arrêté sa décision sur son programme aux jeux Olympiques de Pékin, hésitant entre disputer la longueur ou l’heptathlon, ou les deux.


"Le moment venu, on décidera. Mais je déciderai avant de repartir en France au mois de juin. Entre mi-mai et mi-juin", a affirmé mardi la double championne du monde (heptathlon 1999/longueur 2003), 33 ans, qui a retrouvé depuis fin février son camp de base habituel à Los Angeles sous la houlette de Bob Kersee.
"Pour l’instant, toutes les possibilités existent : la longueur ou l’heptathlon ou les deux. L’essentiel est de faire une médaille. J’y vais avec l’instinct. Si j’ai la possibilité de faire l’heptathlon, je le ferai. Mais je saurai être sage", a-t-elle expliqué sachant que le programme olympique, qui débute par l’heptathlon, lui laissera la possibilité de s’adapter ensuite pour la longueur.
"Si je décide de faire l’heptathlon (aux JO), je participerai à la coupe d’Europe des épreuves combinées (ndlr : fin juin). Sinon je ne ferai que des épreuves individuelles, le 100 m et la longueur", a-t-elle ajouté, indiquant quand même qu’elle se concentrait "sur la longueur" tout en travaillant "le reste".

Si elle dispute l’heptathlon aux JO, Barber aura alors rendez-vous avec les dernières épreuves combinées de sa carrière. Après Pékin et jusqu’à sa retraite annoncée pour la fin de saison 2010, elle prévoit de ne faire "que des épreuves individuelles". La saison dernière aux Mondiaux, Barber avait déclaré forfait sur les épreuves combinées et avait été éliminée en qualification à la longueur. Quelques semaines plus tard, en septembre, elle avait subi une greffe de cartilage au genou droit pour soigner l’articulation qui l’avait handicapée toute l’année.

"Maintenant, je cours à 100 %, je saute, surtout des bondissements, et je lance un peu. Je suis bien au poids, au javelot. Je fais les choses sans excès en privilégiant la qualité, a affirmé Barber, revenue vendredi en Californie après neuf jours à St-Louis (Missouri) où elle a subi une infiltration à la cuisse droite. La Française, qui n’a toujours pas fait de haies, reconnaît d’ailleurs une gène au moment de l’impulsion sur ses sauts, évoquant une perte musculaire liée à ses "six semaines sans poser le pied par terre" après l’opération. En Chine, Barber disputera ses cinquièmes et derniers JO, après deux participations sous le maillot sierra-léonnais, son pays de naissance, en 1992 et 1996, et deux sous le maillot français en 2000 et 2004, après sa naturalisation en 1999. Elle n’a jamais obtenu de médaille olympique.


Voir en ligne : Yahoo

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus