Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Finale du Grand Prix : Le show Robles

Finale du Grand Prix : Le show Robles

D 23 septembre 2007     H 21:45     C 0 messages


agrandir

Dayron Robles a signé un exceptionnel 12"92 sur 110 m haies lors de la finale du Grand Prix à Stuttgart. La journée a également confirmé le talent naissant du Norvégien Jaysuma Saidy Ndure, surprenant sur 200 m.




Le festival Robles

Le public de Stuttgart aura dû attendre la dernière course du week-end pour vibrer. Mais l’attente aura valu le coup tant la performance à laquelle ont assisté les spectateurs allemands restera gravée comme l’une des plus belles de la saison. Déçu d’avoir terminé au pied du podium à Osaka (4 ème), Dayron Robles a en effet profité de l’absence de Liu Xiang pour envoyer un signal fort à ses adversaires en général, et au champion du monde chinois en particulier sur 110 m haies. En tête de bout en bout, le Cubain, d’une grande fluidité sur l’obstacle, s’est imposé en 12"92, soit, bien évidemment, le meilleur chrono de sa carrière et le nouveau record national de Cuba. Robles se positionne à seulement quatre petits centièmes du record du monde de Liu Xiang (12"88). A seulement 20 ans, le jeune homme sera l’un des prétendants les plus sérieux au titre olympique à Pékin. Engagé dans cette course, Ladji Doucouré n’a pas pu suivre le rythme de son rival mais a égalé son meilleur temps de la saison (13"27). Une maigre consolation en clôture d’une année bien décevante pour lui.

La surprise Saidy Ndure

Aprè une longue saison, de nombreuses stars mondiales avaient snobé cette finale du Grand Prix. Aussi, certains en ont profité pour se mettre en évidence. C’est le cas de Saydi Ndure, qui a mis à profit ces deux jours à Stuttgart pour faire parler de lui. Le Gambien d’origine, naturalisé norvégien depuis décembre 2006, a été la principale attraction des deux jours de compétition. Samedi, le jeune homme (23 ans) avait pris la deuxième place du 100 m, derrière l’intouchable Asafa Powell, en 10"06, améliorant ainsi son record personnel. Ce dimanche, sur 200 m, le Norvégien a encore fait mieux. Dans une course où Tyson Gay et Usain Bolt brillaient pas leur absence, Saidy Ndure a frappé très fort. Parti comme une balle, il a fait la course en tête de bout en bout pour claquer un superbe chrono de 19"89. Soit 36 centièmes de mieux que le meilleur temps de sa carrière ! Il devient ainsi le 4 ème homme le plus rapide sur le demi tour de piste cette année, derrière Gay, Walter Dix et Bolt ! Malheureusement pour lui, et la Norvège, il ne pourra pas s’aligner l’an prochain à Pékin puisque les règles de l’IAAF imposent un délai de trois ans après une naturalisation pour représenter son nouveau pays en compétition internationale. Pour se frotter aux meilleurs mondiaux en championnats, il lui faudra attendre 2010.

Des Bleus en retrait

Dans une journée avare en grosse performance, du moins avant le 110 m haies en clôture du programme, on notera tout de même la nouvelle très bonne sortie de Sanya Richards qui, au contraire de nombreuses vedettes, a, elle, encore de l’énergie en cette fin de saison. Après avoir partagé le jackpot de la Golden League avec Yelena Isinbayeva, l’Américaine s’est imposée sur 400 m ce dimanche en égalant sa meilleure performance de la saison (49"27), reléguant la championne du monde en titre, la Britannique Christine Ohuruogu à près d’une seconde (50"20). De quoi atténuer sa déception de ne pas avoir pu défendre ses chances sur le tour de piste à Osaka (elle avait terminé 4 ème des sélections US). Mention également pour son compatriote Brad Walker, vainqueur du concours à la perche et, surtout, qui s’est attaqué à trois reprises au record du monde de Sergueï Bubka. Mais l’Américain a raté ses trois essais à 6,16 m.

Du côté des Français, la journée aura été moins réussie que celle de samedi, marquée par la victoire de Muriel Hurtis sur 200 m. Chez les hommes, outre Ladji Doucouré, Mehdi Baala (3’38"35) a dû se contenter de la deuxième place du 1500 m, devancé par Daniel Kipchirchir Komen (3’37"96). Son grand pote, Bouabdellah Tahri (8’14"38), a lui terminé 4 ème d’un 3000 m steeple remporté haut la main par Paul Koech (8’00"67). Chez les femmes, Christine Arron n’a rien pu faire face à la sprinteuse en forme de cette fin de saison, Carmelita Jeter. Victorieuse la semaine dernière à Berlin, l’Américaine a récidivé ce dimanche en s’imposant en 11"10, devant Allyson Felix (11"15) et Arron (11"20).


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?