Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Santé » Hypertension artérielle, un facteur de risque majeur pour le (...)

Hypertension artérielle, un facteur de risque majeur pour le coeur

D 30 août 2005     H 18:47     C 0 messages


agrandir

En France, sept millions de personnes souffrent d’hypertension artérielle, un facteur de risque majeur d’accidents cardio-vasculaires, notamment l’infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux.



Cette maladie longtemps silencieuse n’incite pas celui qui en souffre à se traiter. Et pourtant, le seul moyen d’éviter toute complication est la prise quotidienne d’un traitement et un suivi médical régulier. L’hypertension artérielle atteint toutes les artères. Elle témoigne d’une pression trop élevée du sang dans chacune d’entre elles. Ces à coups endommagent les vaisseaux et favorisent le dépôt de graisses sur leur paroi. De plus, le coeur, soumis à la forte résistance opposée par les artères, a une surcharge de travail. Ce qui le fatigue prématurément.

Certains signes peuvent faire suspecter une hypertension artérielle : maux de tête le matin, étourdissements, troubles visuels (mouches volantes, brouillard devant les yeux), fatigue ou encore des saignements de nez. Dans les conditions normales, la tension artérielle varie d’heure en heure. Son augmentation peut être favorisée par le stress et notamment celui que provoque "la blouse blanche". Près de 30 % des personnes découvertes hypertendues au cabinet médical ne le sont plus lorsque leur tension est mesurée loin du milieu médical. Une constatation qui rend son diagnostic difficile chez le médecin.

C’est pourquoi de plus en plus d’entre eux incitent les patients qui en ont besoin à se prendre la tension eux-mêmes avec un appareil d’auto-mesure. La tension artérielle (dont la valeur ne doit pas dépasser 14/9 chez l’adulte) diminue fortement pendant la nuit au repos, puis augmente rapidement au réveil et au début des activités quotidiennes. Dans les formes débutantes, celles qui n’ont pas encore besoin de médicament, l’activité physique est essentielle. Cet exercice qui ne doit pas forcément être une activité de haut niveau permet de contrôler les chiffres d’hypertension. Le bénéfice n’est efficace que si 2000 calories sont dépensées par semaine.

Pour cela, il faut soit 60 minutes d’activités d’intensité légère tous les jours (marche, jardinage, ménage) associées à 30 à 45 minutes d’activités d’intensité moyenne deux fois par semaine (promenade à vélo, marche soutenue, gymnastique à domicile), soit 20 à 30 minutes d’activités élevée trois fois par semaine (nage soutenue, vélo d’appartement, jogging, gymnastique en salle). En cas de reprise d’activités physiques, une augmentation graduelle sur plusieurs semaines est indispensable : il est préférable de débuter par des activités d’intensité faible, puis de passer à des activités un peu plus soutenues.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus