Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Ladji Doucouré : Plus grave que prévu

Ladji Doucouré : Plus grave que prévu


Publié le dimanche 27 janvier 2008 à 18h46min

agrandir

Victime d’une chute sur le 55m haies de Gainesville samedi, Ladji Doucouré souffre d’une blessure au genou gauche. Rapatrié dimanche à Paris, le hurdler français ne devrait pas recourir en salle cette saison.




L’entraîneur de Ladji Doucouré avait la voix des mauvais jours dimanche. Joint par téléphone au lendemain de la chute de son protégé sur le 55m haies de Gainesville, Renaud Longuèvre masquait difficilement son inquiétude. « A chaud, le kiné Marc Michnowski pensait à une petite entorse au niveau de l’articulation péronéotibiale, explique-t-il. Une heure après, la douleur est devenue extrêmement violente. Ladji se tordait de douleur. On l’a emmené passé une radio puis un scanner à l’hôpital de Gainesville, qui ont montré l’absence de fracture. Mais son genou a gonflé, certainement à cause d’un épanchement de sang. » De quoi provoquer le rapatriement immédiat du hurdler français.

Vingt-quatre heures plus tôt, tout avait basculé en une faction de seconde. Placé au couloir 9 de la deuxième série, le champion du monde 2005 partait fort. Trop. « En sortant des starting-blocks, il est parti en déséquilibre avant, reprend Longuèvre. A l’entraînement, il se serait arrêté après trois foulées, mais comme c’était les séries, il a quand même voulu essayer de récupérer la situation et a tapé la première haie. En essayant de se rattraper de sa chute, Ladji a surchargé son appui sur la jambe gauche. » Un premier diagnostic rassurant laissait place rapidement à l’inquiétude. « Il se tordait de douleur, pourtant ce n’est pas quelqu’un de douillet... J’ai contacté le Professeur Saillant, qui m’a répondu très vite. A son retour à Paris, Ladji sera également accueilli par le professeur Rolland à la Pitié Salpêtrière afin de passer des examens plus poussés. »

A moins de sept mois des Jeux olympiques, le coup est rude. Faut-il pour autant s’inquiéter concernant la participation de Doucouré au rendez-vous de Pékin ? « Je préfère ne pas communiquer plus pour l’instant. C’est juste suffisamment grave pour mettre un terme à sa tournée américaine. Et sa saison indoor est fortement compromise », souffle Renaud Longuèvre, décidé à préserver au maximum la tranquillité de son athlète, déjà pas épargné par les blessures depuis deux saisons. « En cette année olympique, il est hors de question de prendre des risques avec ma santé, précise Doucouré, contraint de se déplacer en béquilles. Il faudra attendre l’IRM pour savoir de quoi je souffre. » La crainte, elle, est déjà bien présente.


Voir en ligne : Sport365

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?