Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Les 100 km de Belvès : Le si précieux bénévolat

Les 100 km de Belvès : Le si précieux bénévolat

D 14 novembre 2009     H 08:18     C 0 messages


agrandir

Le président du Club Athlétique Belvésois (CAB), Jean-Pierre Sinico, a ouvert l’assemblée générale de l’association devant un public fourni, représentatif de tout le parcours et de toutes les composantes de « l’entreprise » qu’est devenue l’organisation des 100 km du Périgord noir.



Il a dressé le bilan de la 33 ème édition, support du championnat de France. La participation a été un peu plus élevée, malgré un calendrier national qui manque d’harmonisation, comme l’a fait remarquer Alain Father, président départemental des courses sur routes.

Serge Cabrillac a expliqué les mesures mises en place pour diminuer les points accidentogènes. En 2010, le panneautage sera encore amélioré pour protéger coureurs, signaleurs et usagers de la route. Un circuit « bis » sera mis en place pour se rendre à Sarlat.

Le bénévolat évalué

Le budget de l’épreuve est de 167871 euros, abondé par 25358 euros de subventions des collectivités, mais dans lequel le bénévolat représente 68461 euros. Que ce soit la présence des signaleurs, des ravitailleurs (220 personnes sur 22 centres), le prêt de véhicules frigorifiques ou de voitures de tourisme, la présence de médecins et de soigneurs, etc. Tout a un coût, qui a été estimé et intégré dans le budget afin de faire prendre conscience à chacun de ce que représente l’apport du bénévolat. Ce qui a été particulièrement apprécié par Mr Gaillard, représentant régional de la Fédération française d’athlétisme et du Comité olympique.

La 34 ème édition le 24 avril 2010

Si l’organisation du championnat du monde de 2012 est dans les cartons du club, l’édition de 2010 sera « banale » serait-on tenté de dire, tant le club est rodé. Le budget prévisionnel table sur la présence de 400 « centbornards » et autant d’engagés sur le 50 km, compte tenu notamment de l’annulation de l’épreuve de Lalinde.

Plus de licenciés

Le taux de sportivité du département est en nette régression, c’est-à-dire que le nombre de pratiquants progresse beaucoup moins vite que la population. Le CAB s’inscrit à contre-courant en enregistrant sept nouvelles licences FFA. Il s’agit de pratiquants de marche nordique du canton de Villefranche-du-Périgord qui ont intégré le club.

* Article publié par Bernard Malhache


Voir en ligne : Sud Ouest

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus