Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Milan : Victoires pour Titus Ekiru et Vivian Kiplagat

Marathon de Milan : Victoires pour Titus Ekiru et Vivian Kiplagat

D 8 avril 2019     H 05:11     C 0 messages


agrandir

Les kényans Titus Ekiru et Vivian Kiplagat, qui couraient dans des conditions pluvieuses mais fraîches, ont brisé les records des marathons sur sol italien, au 19ème Generali Milano Marathon, une course du Label Silver de l’IAAF, ce dimanche 07 avril.

- Résultats 2019 Marathon



Ekiru a réussi un chrono de 2h04’46" pour battre son précédent record de 2h07’43" qu’il avait établi à Séville l’année dernière et la meilleure marque sur marathon italien, fixée à 2h07’13" par Edwin Koech en 2017.

Kiplagat a remporté la course féminine en 2h22’25", bien en-dessous du précédent record italien de Galina Bogomolova, établi à Rome en 2008.

Dans la course masculine, un peloton de neuf hommes a démarré à une allure rapide en parcourant 10 kilomètres en 29’31".

Ce groupe de tête a été réduit à cinq à mi-parcours. Koech, Ekiru, Tadesse Senebeta, Evans Chebet et Justus Kimutai ont dépassé les 21,1 km en 1h02’29". Un quartet formé par Chebet, Kimutai, Ekiru et Koech a accéléré le pas, atteignant 30 kilomètres en 1h28’38".

Ensuite, Ekiru a pris sa décision, s’écartant de Chebet et de Koech, passant le km 35 en 1h43’28" puis le km 40 en 1h58’22" avant de franchir la ligne, seul, avec le quatrième meilleur temps de l’année.

« Je ne m’attendais pas à courir aussi vite », a déclaré Ekiru, qui a remporté son quatrième marathon en carrière après ses victoires remportées à Séville 2017 avec 2h07’43", à Mexico 2018 avec 2h10’38" et à Honolulu 2018 avec 2h09’01".

Chebet, le coureur le plus rapide du peloton avec un meilleur chrono de 2h05’30", a terminé deuxième en 2h07’22" devant Koech (2h08’24") et Hosea Maiyo Kiprono (2h09’02").

Dans la course féminine, Kiplagat a pris la tête de la course en parcourant 10 kilomètres en 33’47", avec quatre secondes d’avance sur la médaillée de bronze du 10000 m mondial 2009, l’éthiopienne Wude Ayalew Yimer et la kényane Joan Jepchirchir Kigen. La course a ensuite tourné au one-woman show lorsque Kiplagat a franchi la mi-course en 1h11’06" avec un écart de 1’29" sur Kigen.

Kiplagat a compté plus de quatre minutes d’avance au km 30 avant d’en rajouter à chaque kilomètre qui passait pour finalement gagner avec plus de dix minutes d’écart. Kiplagat, 27 ans, a également battu le record de course de Margaret Okayo de 2h24’59", établi en 2002.

Kiplagat a couru à Milan pour la troisième année consécutive après un temps de 2h32’37" en 2017 et de 2h27’08" en 2018. Elle a également inscrit son meilleur semi-marathon de 1h09’05" sur le sol italien à Verbania en 2017.

Kigen a terminé deuxième en 2h32’32" et Ayelu Abele Hordofa s’est octroyée la 3ème place en 2h37’50".

* Article publié par Diego Sampaolo


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus