Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Mémorial Ivo Van Damme : La Belgique en fête

Mémorial Ivo Van Damme : La Belgique en fête

D 24 août 2006     H 13:34     C 0 messages


agrandir

La 30 ème édition du Mémorial Van Damme vendredi soir à Bruxelles sera le théâtre de la 5 ème étape de la Golden League. Le public belge fêtera ses héroïnes, Kim Gevaert et Tia Hellebaut, championnes d’Europe à Göteborg. Powell, Wariner et Shaheen seront aussi de la partie.




Hommage à Gevaert et Hellebaut

Le public belge s’est rué sur les tickets pour assister à la 30 ème édition du Mémorial Van Damme, vendredi soir à Bruxelles. Le meeting bruxellois, cinquième étape de la Golden League, affiche donc guichets fermés (46159 spectateurs attendus très exactement). L’engouement des belges pour l’athlétisme n’est pas nouveau, comme en témoigne le succès de ce Mémorial Van Damme chaque année, mais il s’est amplifié depuis quelques semaines. Depuis ces championnats d’Europe de Göteborg qui ont vu Kim Gevaert et Tia Hellebaut décrocher trois titres européens (100 et 200 m pour la première, saut en hauteur pour la seconde). Du jamais vu en Belgique ! Du coup, les deux jeunes femmes sont très attendues pour ce rendez-vous national. Mais la décompression légitime après la compétition et les nombreuses sollicitations médiatiques ont quelque peu fatigué les héroïnes belges. « J’ai besoin de beaucoup de repos. Je verrais comment je me sens après toutes les célébrations d’après Göteborg », déclare Tia Hellebaut quand on l’interroge sur ses objectifs pour le meeting. Egalement fatiguée, Kim Gevaert a renoncé à s’aligner sur 100 m pour privilégier le demi-tour de piste.

Powell motivé

Pour le reste, on comptera encore sur les vedettes habituelles de cette saison pour assurer le spectacle. Quelques jours après l’annonce de la lourde suspension de Justin Gatlin pour dopage, Asafa Powell, déçu par cette affaire, tentera de faire parler en bien de sa discipline. « C’est triste que cela se soit passé ainsi. Que vont penser les gens désormais sur les autres sprinters ? Je suis sûr, maintenant, que beaucoup de personnes vont penser des choses à mon propos mais cela ne me touche pas, car je sais que je suis clean. Mon seul produit dopant c’est Dieu », indique le jamaïcain sur le site officiel du meeting. Sur une piste qui lui a toujours réussi par le passé (il y a amélioré deux fois son record personnel), Powell pourrait donc encore menacer son record du monde. « J’éprouve d’excellentes sensations en ce moment. J’ai bien couru vendredi dernier, à Zurich, et j’espère être tout simplement un peu meilleur ici, à Bruxelles », confie-t-il à nos confrères de La Libre Belgique. Il aura face à lui son compatriote Michael Frater, le nigérian Olusoji Fasuba, le champion d’Europe portugais Francis Obikwelu, ou encore Ronald Pognon.

Shaheen vise le record

Saif Saeed Shaheen veut également faire mieux que lors de sa sortie suisse. Visant ouvertement le record du monde, le Qatari avait échoué pour trois secondes sur la piste du Letzigrund. Cette fois, dans le stade où il avait justement signé le record du monde actuel il y a deux ans, l’ancien kényan remettra le couvert. Outre des lièvres qui seront chargés de lui donner le bon tempo, il devrait pouvoir compter sur le soutien très appuyé du public. L’un des partenaires du meeting, un brasseur, a en effet promis d’offrir une bière à tous les spectateurs si Shaheen battait le record du monde vendredi soir. De quoi inciter le public à encourager le Qatari. Le leader incontesté du 400 m, Jeremy Wariner, sera également l’une des attractions de la réunion. Et le Texan semble très motivé par ses premiers pas à Bruxelles. « Ce sera une chouette expérience ! J’ai beaucoup entendu parler du meeting, que je vais enfin découvrir par moi-même. J’ai vu qu’on avait établi beaucoup de records du monde ici. Le stade sera comble, le plateau relevé : on peut s’attendre à de très bons chronos », explique-t-il dans La Dernière Heure.

Avec déjà trois chronos sous les 44 secondes cette année, Wariner essaiera d’égaler le record de son agent, un certain Michael Johnson, qui avait réussi l’exploit de courir quatre fois sous les 44 secondes dans une saison. Marc Raquil et Leslie Djhone, respectivement champion d’Europe et médaillé de bronze sur la distance à Göteborg, essaieront de profiter de la présence de Wariner dans la course pour améliorer leur record personnel de la saison. Outre les deux élèves de François Pépin et Ronald Pognon, la délégation française sera bien représentée dans la capitale belge. David Alerte sera au départ du 200 m masculin, Mehdi Baala et Bouabdellah Tahri, tous deux médaillés à Göteborg, s’aligneront respectivement sur 1500 m et 3000 m steeple tandis que Sylviane Felix et Muriel Hurtis prendront part au 200 m masculin.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?