Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Shenzhen Marathon : Edwin Kipngetich Koech et Mulu Seboka victorieux

Shenzhen Marathon : Edwin Kipngetich Koech et Mulu Seboka victorieux

D 17 décembre 2018     H 05:07     C 0 messages


agrandir

Le kényan Edwin Kipngetich Koech a réalisé la toute première performance en moins de 2h10’ lors du marathon de Shenzhen, tandis que l’Éthiopienne Mulu Seboka a amélioré le record du parcours féminin de plus de six minutes lors de la course sur route Silver Label de l’IAAF, ce dimanche 16 décembre.

- TOP 20 Marathon Hommes & Femmes



Koech, 26 ans, a pris la tête après 25 km pour s’adjuger une victoire confortable en 2h09’44", ce qui était aussi sa deuxième course sous les 2h10’, derrière son record personnel de 2h07’13" réalisé à Milan en avril dernier.

Un groupe de tête de plus de 10 coureurs a mené la course au début. Il ne restait que cinq hommes lorsque les leaders ont franchi la barre des 20 kilomètres. Ce groupe a été réduit à trois coureurs (Koech, son compatriote Samuel Ndungu et l’éthiopien Bekele Muluneh), au moment où ils ont passé les 25 kilomètres en 1h17’09".

Après avoir parcouru le tronçon de cinq kilomètres entre 25 et 30 kilomètres en 14’41", Koech s’est échappé et a pris une avance de plus d’une demi-minute et ne s’est jamais retourné avant de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur.

Muluneh, 21 ans, a amélioré son record de 40 secondes pour se classer deuxième en 2h11’19". Ndungu, deux fois vainqueur du marathon du lac Biwa avec un meilleur temps de 2h07’04", s’est classé à la troisième place en 2h12’15".

La favorite avant la course, Seboka, a répondu aux attentes de la course féminine. Elle a gagné en 2h27’12" pour améliorer sa deuxième place par rapport à l’année dernière, tout en battant le record du parcours de 2h33’25" établi par la gagnante de l’année dernière, Viktoria Poliudina, du Kirghizistan.

Seboka a distancé la vétérane kényane Flomena Chepchirchir près de la mi-course et lorsqu’elle a dépassé les points d’eau des 25 kilomètres en 1h26’27", la marge avait été élargie à une dizaine de secondes.

L’éthiopienne, âgée de 34 ans, a continué à augmenter son avance et a remporté la victoire avec un avantage de près de cinq minutes.

C’est le deuxième titre de Seboka en Chine cette année, puisqu’elle a également remporté le marathon international de Dalian en 2h28’59", il y a sept mois. L’éthiopienne en forme a terminé en moins de deux heures et demie lors de chacune de ses trois sorties en 2018, avec un record de la saison de 2h25’01" à Séoul.

Chepchirchir, âgée de 37 ans, qui avait terminé 10ème à Shenzhen l’année dernière, a pris la deuxième place en 2h32’05", ce qui était sa meilleure marque depuis qu’elle a obtenu sa meilleure marque de 2h23’00" en 2013.

L’éthiopienne Ashu Kasim a terminé troisième, à bonne distance, avec un temps de 2h38’35".

* Article publié par Vincent Wu


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus