Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Stéphane Diagana : « Créer un feuilleton avec le Lagardère Athlé Tour ! (...)

Stéphane Diagana : « Créer un feuilleton avec le Lagardère Athlé Tour ! »


Publié le vendredi 6 juin 2008 à 08h27min

agrandir

Après une première édition réussie, le Lagardère Athlé Tour fait son grand retour. La saga de l’athlé 2008 démarre le dimanche 15 juin, avec le meeting de Sotteville-lès-Rouen. Plusieurs athlètes professionnels seront sur la piste : Marc Raquil (400 m), Salim Sdiri (longueur), Romain Mesnil (perche), Yohann Diniz (5000 m marche), Mélanie Skotnik (hauteur, à confirmer), Adrianna Lamalle (100 m haies) et Sophie Duarte (3000 m steeple). Suivront quatre autres épisodes haletants réunissant la crème de l’athlétisme français. Pour Stéphane Diagana, Président de la Ligue Nationale d’Athlétisme, 2008 sera avant tout l’année de la continuité, avec un partenariat de diffusion renouvelé avec le groupe Canal +. Mais le recordman d’Europe du 400 m haies se tourne déjà vers l’avenir. Son ambition ? Créer un grand feuilleton de l’athlétisme et raconter des histoires à travers les meetings. Interview.




Comment s’annonce cette seconde édition du Lagardère Athlé Tour ?

Dans l’ensemble, ça devrait mieux fonctionner que l’an dernier. Nous avons eu plus de temps pour nous organiser. Avec comme premier rendez-vous le meeting de Sotteville le 15 juin, nous avons pu prendre plus de recul qu’en 2007. Les relations avec le diffuseur, Canal +, et les partenaires se sont donc mises en place plus facilement.

Un tel circuit requiert une excellente synergie…

Le projet est mieux compris et partagé. Un travail de longue haleine a été effectué. Tout le monde avait l’habitude de bosser de son côté. Cette année, le circuit est beaucoup plus structuré.

Y a-t-il des nouveautés par rapport à l’an dernier ?

Des classements collectif et individuel vont être mis en place. Nous avons surtout travaillé sur le format des meetings en eux-mêmes. Aujourd’hui, le problème que nous rencontrons est qu’une compétition d’athlétisme est composée d’une succession d’évènements mais il n’y a pas d’histoire. Notre but, c’est d’amener du liant afin de créer un feuilleton. Ce n’est pas simple car il y a de l’hétérogénéité entre les meetings. Les réunions de Monaco et de Reims, par exemple, n’ont pas la même histoire ni les mêmes enjeux. A nous de donner plus de sens au Lagardère Athlé Tour ! Cette année est celle de la continuité. Nous souhaitons optimiser la situation actuelle. En 2009, nous remettrons les choses à plat avec un nouveau cahier des charges imposé aux organisateurs.

Les athlètes professionnels sont-ils obligés de participer à certaines étapes du Lagardère Athlé Tour ?

Les clubs peuvent demander à leurs athlètes de participer à certains meetings. Nous essayons pour notre part d’être le plus possible attractifs et attrayants sur le plan financier. Des discussions sont lancées avec les athlètes longtemps avant la tenue des meetings. De même, nous faisons le maximum pour accueillir des pointures internationales. Mais ce n’est pas simple.

Canal + a décidé de diffuser pour la seconde année consécutive le Lagardère Athlé Tour…

C’est un signe de confiance à ne pas trahir. C’est un encouragement qui nous prouve que l’athlétisme aussi a des atouts à faire valoir. Il nous reste à travailler pour donner du sens à ce circuit. Quand on écoute les commentaires d’un match de football, en une minute, on a droit à dix secondes de commentaires techniques et cinquante secondes de commentaires contextuels. Aujourd’hui, les performances ne sont comprises que par les spécialistes. Par contre, si l’on sait qu’un athlète en remportant la victoire dans sa discipline peut offrir à son équipe un titre, tout le monde se sentira concerné, même le grand public. C’est pour cela que nous devons donner plus d’importance aux clubs.

* Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer


Voir en ligne : FFA

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?