Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Cahors : Les dernières gouttes du marathon des vins

Cahors : Les dernières gouttes du marathon des vins

D 5 novembre 2005     H 21:32     C 0 messages


agrandir

Un p’tit grain de folie et des grains de raisin : ce sont les ingrédients qui font, chaque année, le succès du marathon des vins et de la gastronomie que Didier Chaussade et l’association Cap’Orn ont décidé de reconduire samedi... pour la dernière fois.




Écœuré jusqu’à la lie par « le désintérêt de l’interprofession du vin de Cahors pour cette manifestation qui fait la part belle aux vins », Didier Chaussade, qui ne mâche pas ses mots, ne veut plus rien espérer de la part de partenaires potentiels. À l’évidence, ceux-ci ne veulent pas emboîter le pas de son marathon. Qu’importe le flacon de vin de Cahors, l’ivresse de cette course originale devrait être au rendez-vous fixé par un organisateur pas déjanté du tout puisque la formule, signée Chaussade, a toujours prouvé son efficacité.

Cette année, le succès est tel que les inscriptions sont déjà closes. « Nous avons d’ores et déjà enregistré la participation de 200 concurrents. Il y aura les fidèles et de nouveaux participants qui ont entendu parler de notre course pas comme les autres », se félicite Didier Chaussade, un tantinet amer tout de même. Il espérait également « une implication active du comité de promotion des produits du Lot en faveur de cet événement sportif qui n’oublie pas de mettre en évidence la gastronomie lotoise », lâche-t-il.

Déçu, il reste cependant déterminé afin que cette dernière édition du marathon des vins et de la gastronomie soit fidèle aux précédentes en arborant les mêmes couleurs festives, exotiques et folkloriques. « Comme d’habitude, de nombreux concurrents viendront déguisés. Ils auront à courir un vrai marathon (42,195 kms) qui mêlera l’aspect sportif au tourisme gastronomique. Il n’y avait aucune raison pour que nous changions cela. Le départ sera donné samedi, à 9h30, à Prayssac. L’arrivée sera jugée à Cahors, devant le foyer Valentré.

Le parcours jalonnera le vignoble de Cahors. Des pauses dégustation seront proposées. Une dizaine de chais accueilleront ainsi les participants. Les ravitaillements sportifs se dérouleront aussi lors de ces diverses étapes », explique Didier Chaussade qui ne veut surtout rien laisser au hasard. Pour ses dernières foulées, la manifestation, machine bien huilée, comptera, parmi ses participants, une importante délégation étrangère : des coureurs venus d’Espagne, du Portugal, d’Allemagne et d’Angleterre viendront avaler des kilomètres de terre et des bons produits du terroir.

Un petit parcours baptisé Melchior

Les plus courageux s’élanceront sur le parcours du marathon, avec des ambitions diverses : gagner la course, faire une place d’honneur, faire rire (avec des déguisements désopilants) ou tout simplement découvrir le terroir lotois à travers une manifestation qui ne manque pas de piquant. Un parcours allégé, baptisé le Melchior (du nom d’un vin contenu dans des bonbonnes de 18 litres), est également proposé. Comme son nom l’indique, il compte 18 kilomètres. Le Melchior, qui n’oublie pas les séances de dégustation, partira de Parnac et arrivera, comme le grand parcours, au foyer Valentré. Plus court, certes, mais à courir avec modération.

Pour de plus amples informations sur cette course, consulter la rubrique "Agenda".

Sur le même sujet

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?