Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Consécration attendue pour Felix

Consécration attendue pour Felix

D 4 août 2005     H 20:34     C 0 messages


agrandir

Véritable fer de lance d’une nouvelle génération d’athlètes américains surdouée, la jeune Allyson Felix, 19 ans, fait figure de favorite sur 200 mètres. Présentée comme la digne héritière de Marion Jones, la talentueuse californienne devrait décrocher, à Helsinki, le premier titre de sa carrière.




Jones et Montgormery restés aux Etats-Unis, Greene sélectionné pour le seul relais, Allen Johnson en perte de vitesse, l’athlétisme américain est en pleine mutation. Reste que l’équipe US sélectionnée pour les championnats du monde d’Helsinki semble, plus que jamais, faire figure de favorite au rang des nations engagées. Un statut qui laisse rêveur si l’on songe au réservoir d’athlètes disponible et si l’on s’attarde, un tant soit peu, sur la montée en puissance d’une génération montante ambitieuse et des plus talentueuses.

A commencer par la prodigieuse Allyson Felix. Révélée au monde après un excellent chrono de 22’’11 sur 200 mètres réalisé en mai 2003 lors du Grand Prix de Mexico, la jeune étudiante est propulsée, à tout juste 17 ans, en tête des bilans mondiaux. La toute nouvelle meilleure performeuse mondiale de la saison fait grande impression et décroche, quelques semaines plus tard, un sésame pour les mondiaux parisiens. Une première sélection qui s’arrêtera, malheureusement, en série pour la prometteuse californienne qui, loin de se décourager, décide de mettre ses études de côté et de passer professionnelle. Un choix payant pour la native de Los Angeles qui attaque la saison suivante avec autant de mordant. Et si les derniers mondiaux ne s’étaient pas révélés fructueux, il en sera tout autrement des jeux olympiques. A tout juste 19 ans, la jolie Allyson décroche l’argent du 200 mètres à Athènes améliorant, au passage, d’un centième le record du monde junior de la spécialité, propriété de la russe Natalya Bochina depuis 1980, soit 5 ans avant sa naissance !

La fusée Felix est lancée, le sprint féminin américain renaît. Début 2005, Felix, qui travaille désormais sous la houlette de Bob Kersee, confirme et prouve qu’il va, à l’avenir, falloir compter sur elle. Présente à Carson début mai, celle que l’on présente comme l’héritière de Marion Jones lance un avertissement cinglant à ses concurrentes en remportant le 200 mètres californien en 22’’13. Un chrono qui, à deux jours du coup d’envoi des mondiaux finlandais, fait toujours figure de référence pour la saison en cours. C’est donc toute auréolée du statut de numéro 1 mondiale que la sprinteuse américaine entamera, dès le mercredi 10 août, la deuxième campagne mondiale de sa toute jeune carrière à Helsinki. L’occasion d’une revanche espérée et attendue pour la nouvelle reine du sprint qui devrait, sans soucis, décrocher, trois mois avant de fêter ses 20 ans, le premier or d’une carrière qui s’annonce longue et fructueuse.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?