Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Cross-country : Nouveau doublé pour Bekele, Dibaba invincible

Cross-country : Nouveau doublé pour Bekele, Dibaba invincible

D 21 mars 2005     H 14:19     C 0 messages


Il y a deux mois, après le décès de sa fiancée, les chances de victoire de Kenenisa Bekele aux championnats du monde de cross-country semblaient nulles.
Miné par le chagrin, le champion olympique du 10000m avait alors arrêté sa préparation pour faire le deuil d’Alem Techale, morte le 4 janvier pendant un entraînement. Bekele envisageait alors sérieusement de ne pas se rendre dans la Loire défendre ses titres mondiaux du cross court et long.





L’éthiopien de 22 ans, finalement convaincu par ses proches de faire le voyage en France, au moins pour aider son pays dans la compétition par équipes, a fait le bon choix. Désormais sans rival pour le titre de plus grand crossman de tous les temps, Bekele, plus fort que la mort, a conquis au cours du week-end ses 7 ème et 8 ème titres mondiaux en réussissant son quatrième doublé consécutif cross court/cross long.
« Ces victoires constituent le plus grand exploit que j’ai jamais réalisé. Elles sont plus significatives à mes yeux que les précédentes, car dans le passé, j’avais toujours à mes côtés ma fiancée pour m’encourager », a-t-il confié. « J’ai eu des doutes, parce que je n’étais pas aussi bien préparé que par le passé ».

Sur l’hippodrome de Saint-Galmier, sa compatriote Tirunesh Dibaba a elle aussi fait le bonheur de son pays en remportant les deux courses féminines. Dimanche, la nation d’Afrique de l’Est a parachevé sa razzia en conquérant deux médailles d’or supplémentaires, dans la compétition par équipes.
Pendant le cross long, couru sous une forte chaleur, Bekele a encore une fois surmonté sa douleur pour dominer dimanche ses adversaires à sa manière, avec une large avance. Le recordman du monde du 5000 m et du 10000 m s’est imposé en 35’06, devant le médaillé de bronze érythréen du 10000m des JO d’Athènes, Zersenay Tadesse, battu de 14 secondes. Le Qatari Abdallah Ahmad Hassan, qui a franchi la ligne avec un retard de 28 secondes, s’est classé troisième. La course a longtemps été dominée par le kényan Eliud Kipchoge, finalement 5 ème, qui a donné le rythme pendant 10 kilomètres. Puis à l’entame du dernier des six tours de circuit, Bekele s’en est allé et personne ne l’a revu.
« La course a été plus difficile et plus boueuse qu’hier », a commenté le successeur du grand Hailé Gebreselassié. « Et mes adversaires étaient plus frais que moi, car ils n’avaient pas couru la veille. Je m’attendais à ce que mes principaux adversaires soient Kipchoge et Tadesse. Courir au coude à coude avec Kipchoge a été un moment difficile, mais j’avais confiance dans mon finish pour l’emporter ».
Détenteur du record de victoires en individuel aux mondiaux de cross avec ses huit titres, Bekele n’a plus rien à prouver dans cette discipline. Interrogé sur son avenir, le prodige, que certains experts verraient bien courir le marathon, a refusé de s’avancer.
« C’est difficile de dire ce qui va se passer », a-t-il dit prudemment. « Dans la vie, j’ai appris qu’il y avait des moments où l’on rencontre des obstacles. Je ne peux donc pas planifier, c’est à Dieu de décider ».

Peu après le triomphe de Bekele, le cross court féminin a été remporté par Dibaba, en 13’15. Déjà couronnée samedi sur cross long (8 kms), elle a devancé au sprint sa compatriote Werknesh Kidane, battue d’une seconde. La kényane Isabella Ochichi a obtenu la médaille de bronze (13’21).
Imbattable en ce début d’année, Dibaba, médaillée de bronze du 5000 m des JO d’Athènes, s’était déjà illustrée en février à Boston en améliorant de près de sept secondes le record du monde du 5000 m en salle.
« C’est super, je suis très heureuse », a commenté Dibaba, 19 ans seulement et originaire de la même ville que Bekele, Bekoji. « La boue et les troncs d’arbre ont rendu la course un peu plus difficile que la veille. Les troncs, surtout, m’ont un peu plus gêné que samedi. Mais réussir le doublé, comme Bekele, est quelque chose dont j’avais vraiment rêvé ».
Dimanche, Dibaba s’est montrée aux avant-postes pendant les 4 kilomètres et a placé en fin de course une accélération décisive que seule Kidane, médaillée de bronze du cross court samedi, a pu suivre. Les deux jeunes femmes sont arrivées au coude à coude dans la dernière ligne droite et Dibaba a fait parler son finish pour décrocher sa deuxième médaille d’or du week-end.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?