Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Gharib conserve son titre mondial du marathon

Gharib conserve son titre mondial du marathon

D 13 août 2005     H 18:28     C 0 messages


agrandir

Malgré des maux d’estomac, le marocain Jaouad Gharib a conservé samedi son titre de champion du monde du marathon. Gharib s’est détaché après environ 30 kilomètres de course et s’est imposé en 2 heures, 10 minutes et 10 secondes.




Il a devancé le tanzanien Christopher Isegwe, médaillé d’argent en 2h10’21", et le japonais Tsuyoshi Ogata, troisième en 2h11’16".
L’athlète de 33 ans a rejoint sur les tablettes l’espagnol Abel Anton, le seul marathonien avant lui à avoir réussi à remporter deux titres mondiaux consécutifs. Anton avait réussi cet exploit à Athènes en 1997 et à Séville deux ans plus tard.
Gharib, un ancien joueur de football, a triomphé pour la première fois à Paris en 2003, cinq mois seulement après s’être spécialisé dans le marathon. Cette année, il s’est classé deuxième du marathon de Londres. Il disputera le marathon de New York au mois de novembre.

« Je suis très content d’être pour la deuxième fois champion du monde. Le marathon est une distance dure, on ne sait pas qui peut gagner. Aujourd’hui j’étais en bonne condition, même si j’avais un peu mal à l’estomac », a déclaré Gharib, escorté sur l’ensemble du parcours par des policiers finlandais à vélo, comme d’ailleurs l’ensemble des groupes de poursuivants. Cette mobilisation sans précédent avait pour but d’empêcher l’irruption d’un illuminé comme sur le marathon des JO d’Athènes, où le brésilien Venderlei de Lima avait été ceinturé par un prêtre défroqué l’an dernier, alors qu’il était en tête de la course.
« Je suis parti à 12 kms de l’arrivée, c’est ma tactique », a expliqué Gharib. « Je m’entraîne à Ifrane dans des conditions plus dures qu’ici, c’est pourquoi ce parcours me va », a repris le marocain.

« J’ai fait trois stages à Ifrane. J’ai fait 2h07’49" pour la deuxième place au marathon de Londres. J’étais bien préparé », a-t-il expliqué.
« C’est un grand exploit, il est une fierté pour le Maroc », a déclaré Khalid Skah, champion olympique du 10000 mètres à Barcelone en 1992. « Sa deuxième place à Londres, c’est différent car il s’agit là-bas d’un marathon rapide, alors qu’à Helsinki le parcours est sélectif, très compliqué. Il faut y être fort techniquement, tactiquement et Gharib a su dépasser la pression pour aller chercher un deuxième titre.
« Il s’entraîne à la manière marocaine classique, celle des petits groupes qui courent dans le Moyen-Atlas dans les environs d’Ifrane entre 1650 et 2400 mètres d’altitude.

Tout le monde connaît la valeur des marocains en demi-fond et en fond, c’est (le marathon) une école très forte qu’on verra dans les années qui viennent », a conclu Skah.
« Jaouad a un caractère dur, de la volonté. Il s’est entraîné dix semaines à 1800 mètres. Son plan, c’était de ne pas rester avec le peloton, car au finish il n’est pas rapide », a déclaré Abdelkader Kada, le « coach » d’Hicham El-Guerrouj, qui s’est occupé aussi du français Smaïl Sghyr.
A Helsinki, Hakim Bagy a pris la 36 ème place en 2h21’49", alors que Sghyr est arrivé 55 ème en 2h27’07". David Ramard et Ahmed Ezzobayry ont abandonné, tout comme l’italien Stefan Baldini champion olympique en titre.

- Résultats

  1. Jaouad Gharib (MAR) : 2h10’10"
  2. Christopher Isegwe (TZA) : 2h10’21"
  3. Tsuyoshi Ogata (JAP) : 2h11’16"
  4. Toshinari Takaoka (JAP) : 2h11’53"
  5. Samson Ramadhani (TZA) : 2h12’08"
  6. Alex Malinga (OUG) : 2h12’12"
  7. Paul Biwott (KEN) : 2h12’39"
  8. Julio Rey (ESP) : 2h12’51"
  9. Brian Sell (USA) : 2h13’27"
  10. Marilson Gomes dos Santos (BRE) : 2h13’40"
  11. Robert Cheboror (KEN) : 2h14’08"
  12. Dan Robinson (GBR) : 2h14’26"
  13. Gudisa Shentama (ETH) : 2h15’13"
  14. Wataru Okutani (JAP) : 2h15’30"
  15. Luc Krotwaar (PBS) : 2h15’47"
  16. Rafal Wojcik (POL) : 2h16’24"
  17. Ottaviano Andriani (ITA) : 2h16’29"
  18. Luis Jesus (POR) : 2h16’33"
  19. Ambesse Tolossa (ETH) : 2h16’36"
  20. Satoshi Irifune (JAP) : 2h17’22"
  21. Haile Satayin (ISR) : 2h17’26"
  22. Clinton Verran (USA) : 2h17’42"
  23. Abdelkebir Lamachi (MAR) : 2h17’53"
  24. Luis Novo (POR) : 2h18’36"
  25. Yared Asmeron (ERY) : 2h18’46"
  26. Antoni Bernadó (AND) : 2h19’06"
  27. Scott Westcott (AUS) : 2h19’18"
  28. Scott Winton (NZL) : 2h19’41"
  29. Joseph Riri (KEN) : 2h19’51"
  30. Jose Manuel Martinez (ESP) : 2h20’07"
  31. Hailu Negussie (ETH) : 2h20’25"
  32. Ri Kyong-Chol (CDN) : 2h20’35"
  33. Andr Luiz Ramos (BRE) : 2h21’06"
  34. Juan Vargas (MEX) : 2h21’29"
  35. Ruggero Pertile (ITA) : 2h21’34"
  36. Abdelhakim Bagy (FRA) : 2h21’49"
  37. Wodage Zvadya (ISR) : 2h21’57"
  38. Nelson Cruz (CPV) : 2h22’12"
  39. Francis Kirwa (FIN) : 2h22’22"
  40. Jason Lehmkuhle (USA) : 2h22’46"
  41. Claudir Rodrigues (BRE) : 2h23’11"
  42. Pamenos Avorsant Ballantyne (VIN) : 2h23’18"
  43. Jonathan Wyatt (NZL) : 2h23’19"
  44. Huw Lobb (GBR) : 2h23’38"
  45. Alberto Chaica (POR) : 2h23’42"
  46. Georgiy Andreyev (RUS) : 2h23’50"
  47. Asaf Bimro (ISR) : 2h23’58"
  48. Michitaka Hosokawa (JAP) : 2h24’38"
  49. Clodoaldo da Silva (BRE) : 2h25’02"
  50. Kamal Ziani (ESP) : 2h25’06"
  51. Peter Gilmore (USA) : 2h25’17"
  52. Alfredo Arevalo (GUA) : 2h25’37"
  53. Yrj Pesonen (FIN) : 2h25’39"
  54. Je In-Mo (CDS) : 2h26’39"
  55. Ismaïl Sghyr (FRA) : 2h27’07"
  56. Oleg Bolkhovets (RUS) : 2h27’08"
  57. Cristian Villavicencio (NIC) : 2h27’50"
  58. Jeroen van Damme (PBS) : 2h29’22"
  59. Chad Johnson (USA) : 2h30’45"
  60. Cho Keun-Hyung (CDS) : 2h31’59"
  61. Ser-Od Bat-Ochir (MGL) : 2h36’31"

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?