Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Mondiaux 2013 - Perche : Elena Isinbaeva championne du Monde

Mondiaux 2013 - Perche : Elena Isinbaeva championne du Monde

D 14 août 2013     H 09:32     C 0 messages


agrandir

A 31 ans et cinq ans après son dernier titre planétaire, Elena Isinbaeva est redevenue mardi championne du monde de saut à la perche. Un troisième sacre avant de quitter, plus ou moins longtemps, les pistes…




On ne sait pas bien encore si son arrêt sera définitif ou pas. Elena Isinbaeva a annoncé avant ces Mondiaux qu’elle comptait faire un bébé en 2014 avant de tenter de revenir sur le circuit en vue des JO de Rio 2016. Un pari risqué. Mais même si elle devait échouer dans ce challenge, la Russe aura réussi une sortie, temporaire ou définitive, de rêve.

Après quatre ans de doutes, de contre-performances, de changements d’entraîneurs, la Russe, double championne olympique à Athènes en 2004 et à Pékin en 2008, est remontée sur le toit du monde à l’aide de sa perche, dans un stade Loujniki tout acquis à sa cause et sous les yeux du tsar de la discipline, Sergueï Bubka. Dans sa ville, là où tout a commencé pour elle, avec un titre décroché aux Jeux de la jeunesse en 1998 à 16 ans. Seulement 11ème des Mondiaux de Berlin en 2009 puis 6ème deux ans plus tard à Daegu, Isinbaeva a confirmé, quinze ans plus tard et de manière éclatante qu’elle était bien la reine, la tsarine même, de la perche mondiale. Un an seulement après avoir amorcé son regain de forme lorsqu’elle avait remporté la médaille de bronze aux JO de Londres.

Mardi soir, devant un public qui n’avait d’yeux que pour elle et battait des records de décibels à chacune de ses tentatives, la native de Volgograd a pris le meilleur sur l’Américaine Jennifer Suhr, championne olympique en titre, et la Cubaine Yarisley Silva, médaillée d’argent à Londres, en franchissant 4,89 m à son premier essai. Une barre qu’Isinbaeva sera la seule à effacer avant d’échouer à trois reprises à 5,07 m, un centimètre de plus que son record du monde établi à Lausanne en août 2009 et qui tient donc toujours.

Un échec qui, évidemment, ne gâchait en rien son plaisir et celui du public du stade Loujniki, bouillant comme jamais depuis le début de ces Mondiaux pour pousser sa favorite vers les sommets. Dans cette ambiance, Isinbaeva a semblé prendre un plaisir fou, n’hésitant pas à réclamer encore plus de bruit au moment de s’attaquer au record du monde. Showwoman, à la manière d’Usain Bolt. Titrée pour la troisième fois de sa carrière, après ses sacres de 2005 à Helsinki et 2007 à Osaka, la meilleure perchiste de l’histoire, la femme aux 28 records du monde, confirme ainsi qu’elle est bien, aux côtés du Jamaïquain, la seule autre véritable star de l’athlétisme mondial. Une bonne raison pour ne pas quitter définitivement les pistes…

* Article publié par Emmanuel Quintin


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?