Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Mondiaux de cross-country : Bekele est grand

Mondiaux de cross-country : Bekele est grand

D 20 mars 2005     H 13:48     C 0 messages


Arrivé dans une forme incertaine, l’éthiopien Kenenisa Bekele a fait une démonstration sur l’hippodrome de Saint-Galmier baigné de soleil, pour ajouter le titre du cross court des mondiaux 2005 de cross-country à ses six couronnes mondiales.




L’éthiopienne Tirunesh Dibaba a remporté le titre du cross long dames des mondiaux 2005 de cross-country, samedi à l’hippodrome de Saint-Galmier.
Dibaba, 19 ans, a devancé l’éthiopienne Werknesh Kidane, la kényane Alice Timbilili prenant la troisième place selon la photo finish.
L’éthiopie a remporté cinq des six titres mis en jeu lors de la première journée (juniors filles individuel, cross long dames individuel et par équipes, court messieurs individuel et par équipes), seul lui échappant le titre par équipes des juniors remporté par le Kénya.

A 22 ans, Bekele visera dimanche dans le cross long son quatrième doublé consécutif (après ceux 2002/03/04), chose qui semblait peu envisageable en début d’année, lorsqu’il avait été frappé par le tragique décès de sa fiancée (arrêt cardiaque). Et même lorsqu’il avait annoncé vendredi sa décision de doubler. Il avait certes mis les bouchées doubles lors de la préparation à Addis-Abeba mais évoquait surtout l’effort pour l’équipe.
Le champion olympique du 10000 m, digne successeur de Haile Gebreselassie, a profité du train rapide imposé par les Qataris, dont Shaheen en début de course, avant de placer une accélération à la huitième minute. Le grand petit homme était lancé et conservait finalement une poignée de secondes d’avance sur les kényans Abraham Chebii et Isaac Kiprono Songok.
"Cette victoire est beaucoup plus significative que le titre olympique (d’Athènes) parce que j’ai vraiment souffert après la tragédie", commentait Bekele qui avouait combien le décès d’Alem, celle qu’il devait épouser, l’avait "déstabilisé".
Il avouait d’ailleurs que si ses jambes étaient à l’ouvrage sur le parcours, négociant les bosses et les troncs, la tête était avec Alem. "Bien sur j’ai pensé à Alem pendant l’épreuve, mais vous savez, je ne l’ai pas perdue, elle est toujours dans mon coeur". Et le sera probablement au départ de l’épreuve longue dominicale...

Par une chaleur incroyable pour la saison (près de 30 degrés) et devant plus de 18000 spectateurs, la jeune Gelete Burka Bati, 19 ans, avait lancé les festivités éthiopiennes en remportant de main de maître l’épreuve juniors filles, également devant un duo de kényanes.
Sa compatriote Tirunesh Dibaba, plus confirmée, a connu enfin la consécration sur le cross long, elle qui avait échoué sur la deuxième marche du podium un an plus tôt à Bruxelles derrière l’australienne Benita Johnson, reléguée cette fois au 7 ème rang.
"Je m’attendais à gagner", assurait d’ailleurs Dibaba, forte certainement de sa saison hivernale marquée par un record du monde du 5000 m en salle, fin janvier à Boston.
Sur le podium, sa première dauphine était la kényane Alice Timbilili et la seconde sa compatriote Werknesh Kidane. Un classement modifié après étude de la photo-finish, lorsque Kidane se voyait offrir la deuxième place, mais qui pouvait encore changer en cas d’appel des kényans...

Côté français, on faisait plutôt la moue en regardant notamment les classements par équipes : 7 èmes chez les dames, 11 èmes chez les messieurs et 16 èmes en juniors. La 23 ème place de Fatiha Klilech-Fauvel chez les dames n’était qu’une maigre consolation.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus