Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Mondiaux en salle : Les Bleus aux portes du bonheur

Mondiaux en salle : Les Bleus aux portes du bonheur

D 9 mars 2008     H 21:33     C 0 messages


agrandir

Jérôme Clavier, à la perche, et Eloyse Lesueur, à la longueur, ont échoué au pied du podium des Mondiaux en salle de Valence. L’équipe de France repart donc bredouille d’Espagne.




Clavier à sa place

L’équipe de France rentre de Valence sans médaille à l’issue de la dernière journée des Mondiaux en salle. Pourtant, il n’aura pas manqué grand chose aux Bleus ce dimanche pour débloquer le compteur. Jérôme Clavier et Eloyse Lesueur ont en effet échoué au pied du podium, décrochant tous deux une 4 ème place, la plus frustrante pour un athlète. Le perchiste tricolore pouvait être le plus déçu des deux. Auteur d’un superbe concours, il a franchi toutes les barres du premier coup jusqu’à 5,75 m. Mais il a ensuite buté à trois reprises sur des barres à 5,80 m et laissé Evgeniy Lukyanenko (5,90 m), Brad Walker (5,85 m) et Steven Hooker (5,80 m) se partager les médailles. « Les trois favoris que j’avais annoncés me devancent. Ils étaient les plus forts aujourd’hui, je n’ai donc rien à regretter. J’ai fait mon concours. 5,75 m, ce sont les minima pour les Jeux olympiques et ma 2 ème performance absolue. Mon seul regret, c’est que j’avais de moins bonnes jambes qu’hier », déclare Clavier sur le site de la Fédération française d’athlétisme.

Lesueur déçue

Eloyse Lesueur, elle, est passée plus loin du podium comparativement parlant. Quatrième de la finale du saut en longueur avec 6,60 m, la révélation tricolore de l’hiver termine tout de même à 28 centimètres de la Russe Irina Simagina (6,88 m), médaillée de bronze. A la fois « contente de sa place », la Française « reste sur sa faim ». « Les autres filles ont beaucoup d’expérience, du vécu. C’est ce qu’il m’a manqué. Les jambes étaient bonnes aujourd’hui mais il faut savoir gérer son stress, ses marques. On dit souvent que la 4 ème place est celle du con mais elle est tout de même très belle. Ces Mondiaux, c’était pour moi une préparation. Ce sont les Jeux olympiques et l’été qui comptent. Il y aura forcément plus de concurrence mais, moi aussi, j’aurais plus d’acquis », affirme-t-elle. Avec ses deux quatrièmes places, l’équipe de France voyait ses deux dernières chances de médailles s’envoler. Les Bleus rentrent donc vierge de toute récompense de leur escapade espagnole.


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?