Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » RM du décathlon pour Kévin Mayer

RM du décathlon pour Kévin Mayer

D 16 septembre 2018     H 20:14     C 0 messages


agrandir

Kévin Mayer a battu le record du monde du décathlon, qui était détenu depuis trois ans par Ashton Eaton, dimanche lors du Décastar de Talence. Le Français a obtenu 9126 points.


Il l’a fait. Kévin Mayer a atteint sa quête du record du monde du décathlon. L’Américain Ashton Eaton le détenait depuis six ans et avait amélioré sa dernière marque en août 2015 avec 9045 points. Dimanche à Talence lors du Décastar, Mayer est devenu le premier homme au-dessus des 9100 points. Il a porté le record à 9126 unités, soit 81 points de mieux qu’Eaton. Et, après le Tchèque Roman Sebrle en 2001 et Ashton Eaton, il n’est que le troisième athlète au-dessus des 9000 points.

Kévin Mayer a été très régulier lors des deux journées du Décastar. Il était bien entré dans son défi, améliorant deux de ses records personnels lors des deux premières épreuves, le 100 m (en 10’’55) puis la longueur (7,80 m). Mayer a ensuite réussi 16,00 m au poids, soit une meilleure marque que quand il avait battu le record de France aux JO de Rio en 2016. A la hauteur, il a connu quelques frayeurs sur ses premiers essais, avant finalement de s’envoler à 2,05 m. Kévin Mayer avait ensuite conclu la journée de samedi avec un chrono de 48’’42 sur 400 m. A ce moment-là, il était déjà en avance sur le record du monde d’Ashton Eaton.

Dimanche, le jeune Français a attaqué pied au plancher, signant un 13’’75 au 110 m haies à quatre centièmes de son record personnel. Puis il a réussi 50,54 m au disque et 5,45 m à la perche, poursuivant son avance sur la marque mondiale. Ensuite au javelot, ça a été l’explosion. Kévin Mayer a pulvérisé son record en lançant à 71,90 m devant un public en délire. Le record du monde était alors tout proche. Ne restait qu’à assurer sur le 1500 m. Mayer devait courir en moins de 4’49’’ pour obtenir le record tant attendu, sachant que sa marque personnelle était de 4’18’’... Dans cette dernière épreuve, Kévin Mayer n’a pas craqué et un chrono de 4’36’’11 lui a permis d’atteindre les sommets du décathlon, un an après son titre de champion du monde et quelques semaines après son abandon aux Championnats d’Europe de Berlin.

« Le décathlon, c’est un sport mais pas seulement, a déclaré Kévin Mayer au micro de RMC Sport 2, quelques minutes après son exploit. Je me suis construit avec, j’ai appris plein de valeurs. Il en ressort un record du monde que je n’arrive pas à réaliser. Je suis au-dessus des nuages, je vois le soleil, je prends des coups de soleil. Au-delà du record, je me rends compte que ça ne sert à rien de faire de grandes performances, si on ne les partage pas. J’ai été entouré toute ma vie, je l’ai été ce week-end. Sans ces personnes, je ne pourrais pas y arriver. Mon plaisir, c’est ça, c’est de partager avec tout le monde. Je dédicace le record à tous ceux qui me suivent de près ou de loin ».


Voir en ligne : L’équipe

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus