Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Yellow River Estuary Marathon : Afera Godfay et Felix Kimutai (...)

Yellow River Estuary Marathon : Afera Godfay et Felix Kimutai victorieux

D 23 avril 2019     H 20:09     C 0 messages


agrandir

L’éthiopienne Afera Godfay et le kényan Felix Kimutai ont battu des records du parcours au Yellow River Estuary Marathon, une course sur route Gold Label de l’IAAF, dans la ville chinoise de Dongying, ce samedi 20 avril.

- Top 20 Hommes & Femmes Marathon 2019


Les deux premières de la course féminine ont toutes deux battu le record du circuit de 2h24’45" établi par la double vainqueur, Letebrhan Haylay, l’année dernière.

Afera Godfay, âgée de 27 ans, a devancé la favorite de la course, Waganesh Mekasha, pour célébrer son premier titre sur marathon depuis ses débuts sur la distance en 2015. Godfay a également battu son record personnel de 2h23’45" après avoir terminé quatrième à Shanghai l’année dernière avec une marque gagnante de 2h22’41".

Un groupe de sept coureuses a occupé les premières places au début de la course, passant les 10 km en 34’05" puis 15 km en 51’01". Mekasha, 27 ans également, qui a un meilleur chrono de 2h22’45" à Dubaï en janvier, a tenté de s’échapper après la mi-course : seul Godfay a réussi à suivre.

Le duo éthiopien a couru au coude à coude pendant une dizaine de kilomètres avant que Mekasha ne soit obligé de céder le commandement. Mais Godfay, qui était en forme, a continué à accélérer, étendant son avantage jusqu’à remporter une victoire convaincante en 2h22’41".

Mekasha a réussi un temps de 2h23’19" pour se classer deuxième de la première course au cours de laquelle elle n’a pas amélioré son meilleur temps, depuis sa victoire au marathon de Singapour en 2014.

La kényane Truphena Chepchirchir a pris la troisième place en 2h27’52", améliorant son record de 19 secondes.

Chez les messieurs, en 2h09’23", Kimutai, âgé de 30 ans, a pris le meilleur pour sa première course en Chine et a battu le record du tracé établi par son compatriote Dickson Kipsang Tuwei en 2h09’27". Sa performance a également amélioré sa précédente meilleure marque de 2h09’57" lors de sa victoire à Istanbul l’an dernier.

Un groupe de 15 coureurs a parcouru les 10 premiers km en 30’49", puis le groupe s’est réduit à 11 pour passer les 15 km puis les 25 km.

Six kilomètres plus tard, le Marocain Hicham Laqouahi, qui a battu son record de 2h08’35" avec sa victoire au Marathon Oita Mainichi à Beppu il y a deux mois, a lancé la première banderille. Bien qu’il ait été rapidement rattrapé par le peloton de chasse, le changement soudain de rythme a forcé quatre hommes à se lâcher prise.

Quand ils ont atteint les 35 km en 1h47’56", seuls quatre restaient encore en lice : Laqouahi, Kimutai, l’éthiopien Fikadu Kebede et le kényan Dominic Ruto.

Kimutai a attendu encore 1500 m avant de lancer son attaque décisive. Il avait 10 secondes d’avance sur le record du parcours à 40 km (2h02’50") et a continué à pousser jusqu’à briser le ruban avec style, son doigt pointé vers le ciel.

Kebede, ancien vainqueur du marathon de Rabat avec un temps de 2h08’27", a terminé deuxième à 15 secondes du vainqueur en 2h09’38", tandis que Ruto, âgé de 28 ans, a terminé troisième en 2h09’43".

La 13ème édition de la course, qui avait généralement lieu en mai, s’est déroulée dans des conditions fraîches et venteuses, la température allant de 13 à 19 degrés et le taux d’humidité restant aux alentours de 50 %.

* Article publié par Vincent Wu


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus