Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Blaye-Côtes de Bordeaux, le marathon à l’envers

Blaye-Côtes de Bordeaux, le marathon à l’envers

D 7 mai 2009     H 18:10     C 0 messages


agrandir

Migrant du dimanche au samedi, le circuit du marathon de Blaye-Côtes de Bordeaux sera aussi parcouru en sens inverse...



La 6 ème édition du Marathon de Blaye-Côtes de Bordeaux s’annonce d’ores et déjà comme une cuvée exceptionnelle. Les organisateurs de l’AMB, soutenus par le syndicat viticole des côtes de Blaye, espèrent atteindre les 600 participants. Fait nouveau, et pas des moindres, le départ aura lieu samedi dans la Citadelle de Blaye, et le circuit se fera en sens inverse, avec un retour intra-muros via la majestueuse porte Dauphine.

La belle vigneronne a su se démarquer de ses cousines nationales. Idéalement située entre vignes et estuaire, c’est avant tout le côté festif et convivial de l’épreuve qui séduit chaque année les marathoniens. Certains fidèles reviennent toujours plus nombreux chaque année. Le bouche à oreille faisant le reste, puisqu’on notera une participation record des « Kékés du bocage », qui seront 60 à s’aligner au départ.

Les organisateurs ont, cette année encore, concocté un programme des plus attractif, en mettant bien sûr l’accent sur les animations musicales placées sur les points chauds du parcours, qui redonnent vigueur et entrain aux coureurs éprouvés par l’effort.

Une vingtaine de dégustations

On recensera plus d’une vingtaine de dégustations de vin, échelonnées sur le parcours, avec un passage incontournable dans les propriétés viticoles de l’appellation, qui ouvrent grandes leurs portes. Et puis, sans rien ôter du défi sportif, la farandole déguisée des coureurs fera ses premiers échauffements sur les cours, à l’heure où le marché hebdomadaire battra son plein.

Voilà qui ne passera pas inaperçu et devrait marquer les esprits. Après ce défilé burlesque et bon enfant, les choses sérieuses commenceront à l’assaut des côtes blayaises.

Des villages accueillants

Le public est invité à se joindre à la fête, tandis que les villages traversés se font chaque année plus accueillants, certains rivalisant d’imagination pour mettre en valeur leurs atouts. Ainsi, les moulins de Berson reprennent vie en couleur, et, un peu plus loin, Eyrans et Saint-Genès afficheront fièrement leur attachement à Bacchus : barriques et grappes de raisins feront une haie d’honneur aux coureurs.
Enfin, le retour dans les douves de la Citadelle ajoutera une dernière note prestigieuse au cru 2009.

* Article publié par Sylvie Florès

Pour de plus amples informations sur cette course, consulter la rubrique "Agenda"


Voir en ligne : Sud Ouest

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus