Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Dalian Marathon : Victoires pour Mulu Seboka et Tsegaye Getachew

Dalian Marathon : Victoires pour Mulu Seboka et Tsegaye Getachew

D 17 mai 2019     H 00:01     C 0 messages


agrandir

L’Éthiopienne Mulu Seboka a réussi à défendre son titre tandis que son compatriote Tsegaye Getachew a remporté la course masculine lors du marathon international de la Coupe ICBC à Dalian, une course sur route du Label Argent de la IAAF, ce dimanche 12 mai, en Chine.

- TOP 20 Marathon Hommes & Femmes



Seboka a répondu aux attentes alors que la coureuse de 34 ans a littéralement survolé la course de bout en bout, décrochant sa deuxième victoire consécutive dans la ville côtière chinoise en 2h27’19".

Sa marque de victoire est 1’40" plus rapide que le temps qu’elle avait fixé l’année dernière, mais plus de cinq minutes supérieur à son record personnel de 2h21’56" enregistré en 2015.

C’est également son troisième titre sur marathon chinois consécutif, puisque Seboka a également remporté le marathon de Shenzhen en 2h27’12" en décembre dernier.

Seboka a été le fer de lance d’un groupe de cinq coureuses au début de la course. Lorsque les leaders ont franchi la barre des 10 km en 34’32", il n’en restait plus que quatre et elles ont été réduits à deux après 18 km.

Seboka et le Bedada Tigest Tadese, également originaire d’Éthiopie, ont couru côte à côte sur près de 20 km, prolongeant leur avantage de deux minutes et demie avant que la championne en titre, en forme, ne se dégage.

Tadese a réalisé un temps de 2h29’02" pour terminer deuxième tandis qu’Almaz Negede a réussi un chrono de 2h31’24" pour compléter un podium 100 % éthiopien.

L’éthiopien Getachew, âgé de 22 ans, a battu son compatriote Mekuant Ayenew, vainqueur du marathon de Venise 2018 et du marathon de Pékin 2016, dans les 200 derniers mètres pour remporter la victoire en 2h11’25".

C’était la première victoire marathon de Getachew, qui a fait ses débuts sur la distance reine en 2018 et a établi un record en carrière de 2h09’24" l’an dernier à Shanghai.

La course des hommes a vu un groupe de 18 coureurs en tête au début de la course. Les leaders ont passé 5 km en 15’45" puis 10 km en 31’24" mais le peloton a commencé à se contracter après avoir passé la station d’eau des 15 km en 46’44".

Les leaders semblaient se concentrer principalement sur la victoire plutôt que sur le chronomètre, car personne ne voulait accélérer trop tôt. Quand ils ont passé 35 km en 1h49’53", il restait encore 10 hommes dans le groupe de tête.

Ernest Ngeno fut le premier à agir. Le kényan, âgé de 24 ans, qui a amélioré sa meilleure marque en 2h06’41" en avril dernier à Paris, a tenté de s’éclipser après 37 km. Bien que ses efforts aient été vains, il a réussi à semer quatre coureurs qui n’ont pas réussi à suivre.

Ayenew a ensuite lancé sa charge après 39 km et cette fois, seul Getachew a pris la roue. Le duo est resté ensemble pendant environ deux kilomètres jusqu’à ce que Getachew ait finalement devancé Ayenew avec sa puissante accélération finale.

Ayenew a accusé trois secondes de retard pour prendre la seconde place en 2h11’28". Le kényan Mathew Kiptoo a réduit de plus de trois minutes son meilleur chrono pour se classer troisième en 2h11’45".

* Article publié par Vincent Wu


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus