Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Des relais prometteurs côté français

Des relais prometteurs côté français

D 13 août 2005     H 15:21     C 0 messages


agrandir

Après les bonnes surprises des demi-finales, les podiums ne paraissent plus inaccessible aux relais 4x100 m masculin et féminin samedi à Helsinki, pour l’avant-dernière journée des championnats du monde d’athlétisme.




Vendredi, Ladji Doucouré est devenu le premier champion du monde français du 110 m haies, un peu plus d’une heure après que Christine Arron eut glané sa deuxième médaille de bronze en une semaine sur le 200 m dames.
Dans leur formation type, les françaises du relais 4x100 m ont réalisé le troisième temps des séries, devant les jamaïcaines, championnes olympiques, mais avec une formation en partie composée de remplaçantes. La France, emmenée par Christine Arron, avait fait vibrer le stade de France il y a deux ans en décrochant l’or, mais avec d’autres arguments.

Les relayeurs français ont également remporté leur série, profitant en particulier de l’élimination des favoris américains, trahis par leur deuxième équipier, Leonard Scott, qui a perdu le témoin. Avec également le troisième chrono des équipes qualifiées, les français peuvent rêver à une médaille mondiale. La dernière, d’argent, remonte à Tokyo en 1991.
En longueur masculine, Salim Sdiri, 8,18 m en qualifications auxquelles il a a failli renoncer en raison d’une douleur musculaire, va tenter de créer une surprise en finale où il estime qu’il n’a "rien à perdre". Si les deux premières marches du podium semblent inaccessibles, qui sait pour le bronze ?

Dans le marathon, les représentants français ont surtout l’ambition d’obtenir un bon classement par équipes.
Quant à l’éthiopienne Tirunesh Dibaba, facile lauréate du 10000 m samedi dernier, elle tente le doublé inédit avec le 5000 m.
Grâce aux nouvelles récompenses glanées vendredi, qui s’ajoutent aussi au doublé d’Eunice Barber à l’heptathlon (argent) et à la longueur (bronze), l’équipe de France a d’ores et déjà battu son record pour des mondiaux organisés hors de l’hexagone, avec cinq médailles. Il fallait au moins ça pour briller dans une journée dominée par les russes. Un peu décevants jusque-là, ils se sont parfaitement rattrapés vendredi en remportant trois médailles d’or. Au 50 km marche messieurs remporté par Sergey Kirdyapkin, ils ont même réalisé un doublé avec la deuxième place d’Aleysey Voyevodin. Au marteau, ils ont failli en réussir un deuxième avec la troisième place de Tatyana Lysenko derrière sa compatriote Olga Kuzenkova et la cubaine Ypsi Moreno.

Enfin, à la perche, la "tsarine" Yelena Isinbayeva s’est même fendue d’un nouveau record du monde (5,01 m), le 18 ème de sa carrière.
Doucouré, lui, s’est contenté d’aller chercher la première médaille d’or planétaire française sur 110 m haies depuis le titre olympique de Guy Drut en 1976. Il n’a pas été rattrapé par le fantôme d’Athènes, où il avait terminé huitième de la finale olympique l’an dernier après avoir été déséquilibré par l’avant-dernier obstacle, quand il a fracassé la dixième haie. Il a même parfaitement cassé pour coiffer sur le fil le champion olympique chinois Liu Xiang (13"08) et le quadruple champion du monde américain Allen Johnson (13"10).
"J’ai eu un moment de doute, a-t-il avoué. Donc j’ai été très content quand j’ai vu ma tête apparaître sur l’écran".

Arron a elle aussi tout donné, mais cela n’a pas suffi pour éteindre la soif de revanche de l’américaine Allyson Felix, battue l’an dernier en finale olympique par la jamaïquaine Veronica Campbell, seulement quatrième cette année. La française était même devancée à la photo-finish par Rachelle Boone-Smith, une autre américaine.
"J’ai vraiment craqué à la fin, tout en réalisant mon meilleur temps de la saison (22"31), a déclaré Arron. Mais je suis contente car je vais repartir au moins avec deux médailles".
Manuela Montebrun et Vanessa Boslak ne peuvent pas en dire autant. La première n’était cependant pas trop mécontente de sa quatrième place dans un concours du marteau aussi relevé que prévu et remporté par la russe Olga Kuzenkova.

Boslak, qui s’est arrêtée à 4,35 m, a sans doute eu des regrets en voyant la tchèque Pavla Hamackova médaillée de bronze en franchissant seulement 4,50 m, une barre qu’elle a franchie plusieurs fois cette saison. La russe Yelena Isinbayeva s’est elle envolée avec titre et record du monde à la clé (5,01 m).
Le relais 4x100 m américain s’est en revanche arrêté dès le premier passage de témoin raté entre Mardy Scales et Leonard Scott, brisant ainsi le rêve de Justin Gatlin, déjà couronné sur 100 m et 200 m, de remporter une troisième médaille d’or en entrant en finale. Jeremy Wariner, lui, en a remporté une deuxième après celle d’Athènes l’an dernier sur 400 m. Il y a ajouté la manière en descendant pour la première fois sous les 44 secondes (43"94), pour battre son compatriote Andrew Rock (44"35) et le canadien Tyler Christopher (44"44).

- Le programme de samedi

(13h20) : Marathon messieurs (finale)
(17h40) : Poids dames (finale)
(18h05) : 400 m haies dames (finale)
(18h30) : Relais 4x400 m messieurs (séries)
(18h45) : Longueur messieurs (finale)
(19h10) : 5000 m dames (finale)
(19h40) : Relais 4x100 m dames (finale)
(20h05) : Relais 4x400 m dames (séries)
(20h40) : Relais 4x100 m messieurs (finale)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?