Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Il court un marathon ... dans son salon

Il court un marathon ... dans son salon

D 16 février 2020     H 16:27     C 0 messages


agrandir

Pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus les autorités chinoises limitent fortement les déplacements en extérieur. Du coup la vie des sportifs chinois a pris une tournure particulière depuis les mesures de confinement pour tenter d’endiguer l’épidémie. En effet, il est devenu quasiment impossible de sortir de chez soi, dans certaines provinces : dans ces conditions, difficile d’entretenir sa condition physique pour les sportifs chinois. Cela a contraint les coureurs (25 millions de chinois courent de façon régulière) du pays à adapter leur pratique et certains sont prêts à tout pour maintenir une activité physique.



Pan Shancu habite la ville de Hangzhou, c’est une métropole technologique et touristique située à 150 km de Shanghai et comme dans beaucoup d’autres villes des mesures de confinement ont rapidement été mises en place, en janvier dernier. Il est médecin et est coincé depuis des jours dans son cabinet. Pour rompre l’ennui il a décidé de courir. Marathonien et pour éviter de se relâcher et surtout, pour se défouler : il court, dans son cabinet en utilisant en guise de parcours deux tables de massage et chaque boucle réalisée fait 8 m. Le médecin a ainsi effectué 6250 tours sur ce circuit, soit 50 km ! et une ligne d’arrivée franchie en 4 heures et 48 minutes. Pan Shancu qui est un bon marathonien amateur (il possède un record personnel de 2h59) explique les raisons qui l’ont poussé à se lancer dans ce défi : « Je n’étais pas sorti depuis des jours, j’en avais tout simplement assez de rester assis toute la journée » dit-il dans un message, publié sur le réseau social Weibo et commenté par des milliers d’internautes. « Je me suis senti un peu étourdi au début, mais on s’y habitue après avoir tourné plusieurs fois », a-t-il expliqué plus tard à l’AFP par téléphone depuis Hangzhou. « La course est comme une dépendance. Si vous ne courez pas pendant longtemps, vous avez des pieds qui vous démangent » À une autre occasion, Pan a parcouru 30 kilomètres sur place dans sa salle de bain et l’a diffusée en direct pour inspirer d’autres personnes qui ont été confinées à la maison de la même manière au cours des deux dernières semaines.

Le Coronavirus met à rude épreuve le sport chinois. Alors que les mondiaux d’athlétisme en salle qui devait se tenir en mars ont été décalés à 2021, l’épidémie impact fortement les coureurs amateurs de l’Empire du Milieu. Depuis le début de la crise, des dizaines de millions de chinois ont dû stopper la course.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?