Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Ladji Doucouré avance sa rentrée au 18 février

Ladji Doucouré avance sa rentrée au 18 février

D 18 janvier 2006     H 12:49     C 0 messages


agrandir

Le champion du monde du 110 m haies et du relais 4x100 m Ladji Doucouré a annoncé mardi à Paris qu’il allait reprendre la compétition le 18 février sur 200 m lors de la réunion d’athlétisme en salle de Clermont-Ferrand.




De retour d’un stage de dix jours à Tenerife (Espagne), le français, qui devait initialement recourir le 5 mars sur le 60 m haies de la coupe d’Europe en salle à Liévin, a décidé d’avancer son retour pour sortir de la routine de l’entraînement, "faire autre chose".
"Le stage s’est très bien passé, a-t-il affirmé. Cela change de la routine parisienne. Cela fait du bien à la tête et au corps. Actuellement, je suis en phase de développement. C’est une période où l’on fait du physique, de la musculation, des choses à l’arrêt. On est loin de l’entraînement spécifique et des simulations de course qui viendront plus tard".

La réunion de Clermont-Ferrand et la coupe d’Europe seront les deux seules épreuves en salle inscrites à son programme, sa véritable rentrée sur 110 m haies étant prévue en avril lors d’une tournée aux Etats-Unis.
"Pour être en forme aux Etats-Unis, on s’est dit que l’on n’allait pas faire de saison en salle. Si on veut être là aux championnats d’Europe (6-13 août à Goteborg en Suède), il ne faut pas trop enchaîner", a-t-il expliqué.
"L’intérêt, c’est que là-bas (aux Etats-Unis), tout le monde est pareil. Ils ne s’arrêtent pas à ton nom et le niveau est élevé. C’est l’idéal. Il y a aussi moins de pression qu’aux championnats d’Europe. C’est un moyen de monter en puissance", a ajouté Doucouré.

Après les Etats-Unis, le hurdleur français devrait participer aux Interclubs avec son club de Viry-Evry-Nord-Sud-Essonne. "Ils comptent sur moi pour que je lance quelque chose", a-t-il précisé sans encore savoir s’il s’agirait du disque, du poids ou du javelot. Pour cette saison 2006, Doucouré ne se fixe aucun objectif chronométrique. "13 sec 20, c’est un bon chrono, a-t-il lâché. Après, la différence se fait sur le plan technique". Quant aux "Europe", où il sera attendu après son double sacre aux mondiaux d’Helsinki en 2005, le français refuse l’étiquette de favori.
"On a toujours envie de donner le meilleur de soi-même, mais on verra, a-t-il expliqué. J’espère déjà ne pas me blesser et me qualifier. Il ne faut pas avoir peur de l’échec. Cela fait partie du sport. On m’attend un peu plus mais il ne faut pas que je change".

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?