Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de La Rochelle : La montre dans la tête

Marathon de La Rochelle : La montre dans la tête

D 25 novembre 2008     H 06:02     C 0 messages


agrandir

Le plateau de dimanche matin, désormais bouclé, promet : l’organisation veut baisser le chrono de référence et a mis les moyens pour.




Cinq degrés, et de la pluie. Heureusement que les prévisions météo à 6 jours ne sont pas encore totalement fiables, mais il est évident que les organisateurs du marathon de la Rochelle vont avoir un œil toute la semaine sur le ciel en croisant les doigts pour qu’Eole ne se déchaîne pas dimanche. Cette année, plus que jamais, Nicolas Mauny, permanent de l’organisation, a mis les petits plats dans les grands pour qu’enfin, les records établis en 2003 par Elijiha Yator (2 h 11 min 34 s chez les hommes) et Helena Javornik (2 h 31 min 34 s chez les femmes) rentrent dans l’histoire ancienne. « C’est important car c’est aussi à son temps de référence qu’un marathon est jugé, explique l’intéressé. Et cela compte si l’on veut rester le deuxième marathon français ».

Expérience et densité

Déçu par les prestations de leurs dernières têtes d’affiche, Nicolas Mauny, avec le soutien du président Alain Comte, a donc revu sa copie. Exit trois des managers avec lesquels il travaillait précédemment (un seul a survécu au coup de balai), bienvenue à un Américain, un Allemand et la référence italienne Gianni Dimadonna, dont le carnet de protégés est très fourni. Et, surtout, la philosophie générale a changé : terre d’accueil d’espoirs africains venant courir entre les Deux Tours leur premier marathon en espérant y briller, La Rochelle veut désormais recevoir des athlètes confirmés, ayant déjà une référence sur la distance. « On s’est rendu compte qu’il était difficile pour un coureur sans concurrence de battre le record. On souhaitait donc qu’il y ait plus de concurrence et de la bagarre dans les 5 derniers kilomètres. Les manageurs ne sont pas gênés par ça : ils préfèrent que leur athlète termine 7 ème avec un bon temps, plutôt qu’ils gagnent facilement dans un chrono moyen ». Et parce qu’il faut bien aussi une carotte, l’organisation a élevé la prime promise en cas de record : 12000 euros, chez les hommes comme chez les dames.

« Notre grille a augmenté sur les primes à la performance, pas à la place. Si le vainqueur gagne en 2h14’, il recevra la même chose que celui de 2007 ». Et si le principe de ne rien verser aux coureurs pour qu’ils soient au départ est maintenu, des défraiements des billets d’avion (aux deux-tiers environ) ont été proposés aux athlètes. Et, au final, malgré la concurrence des mastodontes Milan (dimanche dernier) et Florence (dimanche prochain), le plateau, qui sera amené par deux lièvres sur les bases de 2 h 10 min, a de l’allure.

Baala, Yvelain et Maroufi

Onze athlètes (neuf Kenyans, deux Ethiopiens) peuvent prétendre au doublé victoire - record chez les hommes. On trouve entre autres Daniel Cheribo (27 ans et 2 h 08 min 38 s en 2004), Haron Toroitich (30 ans et 2 h 08 min 34 s en 2003), Vincent Kiplagat 24 ans (2 h 10 min 49 s en 2007), ou Ketema Amensisa (2 h 11 min 52 s en début d’année)... Et les dames sont à peine en reste : la Kenyanne vainqueur en 2005, Elizabeth Chemweno (2 h 28 min 55 s n 2006), aura fort à faire avec Béatrice Omwanza (2 h 27 min 19 s en 2004) ou la prometteuse Florence Jepkosgei, toutes avec la barre des 2h30’ en tête et dans les jambes (si elles arrivent en forme).

Les Français dans tout ça ? Têtes de liste il y a un an, Loïc Letellier (blessé en septembre) et James Theuri (qui fait la saison cross cet hiver) ne seront pas là au contraire de l’habitué Samir Baala (frère de Mehdi, et champion de France en titre de la distance), de Fouad Lariouch (record à 2h20’) ou de la multi championne de France du 5000 et 1000 m, championne du monde de cross par équipe en 1999, Fatima Yvelain. Et, forcément, on lorgnera sur le Marennais d’adoption Mounir Maroufi, en reconquête et dont le record est de 2 h 25 min...

Pour de plus amples informations sur cette course, consulter la rubrique "Agenda"


Voir en ligne : Sud Ouest

Sur le même sujet

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?