Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon du Jura Alsacien : Les favoris au rendez-vous

Marathon du Jura Alsacien : Les favoris au rendez-vous


Publié le lundi 3 novembre 2008 à 08h09min

agrandir

Tout le monde les voyait gagnants, ils n’ont pas fait mentir les pronostics. Sur le marathon, le Tchadien de La Robertsau, Abdoulaye Abdelkerim a mis tout le monde d’accord, tout comme la Russe Maria Fedoseeva chez les dames. Sur la Ferrettoise, Michel Juillard et Sophie-Emmanuelle Pandolfo-Schoenig ont repoussé la concurrence loin derrière.

- Résultats 2008 Marathon
- Résultats 2008 Ferrettoise




Vainqueur dernièrement des 10 km de Sélestat et par ailleurs toujours invaincu cette saison en Alsace, Abdoulaye Abdelkerim a fait honneur à son statut de grand favori. Le Tchadien licencié à l’ASL Robertsau a tué le suspense très tôt en se détachant au 18 ème km. Mais tous les concurrents ont souffert sur un parcours pourtant annoncé plus « facile » qu’en 2007. « C’était plus dur que l’année dernière ! », s’exclamait après l’arrivée le dernier vainqueur, le Russe Dimitri Tchatkine. La faute sans doute au vent de face et aux nombreuses bosses obligeant les athlètes à d’incessantes relances.

La victoire plutôt que le chrono pour Abdelkerim

Abdoulaye Abdelkerim n’en avait cure, accélérant un peu avant la mi-course. Le Tchadien avouait avoir souffert dans les trois derniers kilomètres, sans toutefois craindre un retour de ses poursuivants : « J’avais pris assez d’avance ». Au 35 ème km, Abdelkerim avait un kilomètre d’avance sur son premier poursuivant Tchatkine. Le Russe termine 2 ème en 2h29’21’’, à distance respectable du vainqueur (2h28’08’’). « Mon objectif aujourd’hui était de gagner et pas de faire un chrono, poursuivait Abdelkerim après la course. Je ne fais que des 10 km, il me manque un peu de foncier ».

Cinquième du marathon de Stockholm en juin, le Tchadien se sent « bien physiquement » et se rendra le week-end prochain aux Courses DNA de Colmar sur 10 km « pour aller chercher le record » de l’épreuve (29’45" par Pierre Joncheray en 2004). Rien de moins. Chez les dames, Maria Fedoseeva, lauréate du marathon d’Annecy cette année, a elle aussi répondu aux attentes. Douzième au scratch, la Russe est à créditer d’un très bon chrono, 2h49’44’’, très loin devant sa dauphine, Natalia Tchatkina (3h02’00’’), déjà 2 ème l’an passé.

Philippe Wagner et Christiane Ambiehl meilleurs régionaux

Du côté des régionaux, Philippe Wagner visait le titre de champion d’Alsace du marathon décerné hier à Ferrette. Le coureur d’Altkirch a rempli son contrat. Avec un temps de 2h45’20’’, il entre même dans le top 10 (8 ème), son second objectif. « L’essentiel était d’aller au bout, expliquait un Philippe Wagner très éprouvé sur la ligne d’arrivée. C’était trop fort devant. Avec le vent sur la fin, je faisais presque du surplace ! » Pas à 100 %, l’Alsacien se consacre davantage à la préparation du marathon de Paris en avril prochain.

Même joie et même souffrance pour Christiane Ambiehl (AC Centre Alsace), qui, en terminant 4 ème chez les dames, a conservé son titre de championne d’Alsace en 3h18’, pas loin de son meilleur temps dans l’épreuve (3h16’). « Super contente », la Sélestadienne trouvait elle aussi le parcours plus difficile que lors de la dernière édition. « Peut-être ai-je aussi encore dans les jambes le marathon de Berlin couru il y a un mois », s’interrogeait-elle après la course.

Juillard et Pandolfo sans surprise sur la Ferrettoise

Sur la Ferrettoise, passée cette année de 14,3 à 11,7 km, Michel Juillard, 2 ème l’an passé, a facilement remporté l’épreuve. Lui aussi favori en raison de l’absence du lauréat 2007, David Eckes, le coureur d’Ecurcey, dans le Doubs, a fait la course en tête de bout en bout. « J’étais le favori au départ mais je ne me suis pas occupé des autres. Je me suis battu contre le chrono en partant assez rapidement pour essayer de réaliser un bon temps ». Chose faite en 37’57", loin devant Jean-Luc Guyon (Team Espace Marathon), 2 ème en 40’49". Michel Juillard poursuit son impressionnante série qui l’a vu remporter 16 des 20 courses sur lesquelles il s’est aligné en 2008.

Chez les dames, Sophie Pandolfo (Team Espace Marathon) s’est imposée « sur ses terres » en 48’28". Ayant habité une douzaine d’années à Ferrette, elle courait hier sur ses anciennes routes d’entraînement. Une connaissance du parcours qui lui a permis de gérer au mieux sa course. « Avec toutes ces montées et descentes, il fallait faire attention à ne pas partir trop vite et à bien gérer ses efforts. Mon objectif était de remporter le Trophée des Vosges. C’est chose faite, maintenant je me fais plaisir ». « Je n’ai pas trop été inquiétée », savourait Sophie Pandolfo. Sa dauphine, Séverine Antony (FC Mulhouse), a franchi la ligne d’arrivée avec quatre minutes de retard (52’29"). Il ne faisait pas bon porter le costume d’outsider hier à Ferrette.


Voir en ligne : DNA

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?