Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Meeting de Shanghai : Le festival Robles

Meeting de Shanghai : Le festival Robles

D 28 septembre 2007     H 17:18     C 0 messages


agrandir

Cinq jours après avoir signé la meilleure performance mondiale de la saison, Dayron Robles a confirmé tout son potentiel en dominant Liu Xiang chez lui, à Shanghai. Asafa Powell s’est imposé sur 200 m tandis que Tyson Gay s’est fait battre sur 100 m.




Robles refroidit le public

Le public de Shanghai n’attendait que lui. Absent du circuit depuis les Mondiaux d’Osaka, Liu Xiang faisait son retour à la compétition ce vendredi lors de « son » meeting, à Shanghai. Une réunion créée en grande partie pour le Chinois un an après son titre olympique d’Athènes et dont la promotion tourne essentiellement autour du prodige du 110 m haies. Le sportif le plus « bankable » du pays du Soleil Levant (devant le basketteur des Houston Rockets, Yao Ming) espérait réaliser un grand coup ce vendredi. D’autant plus après la performance exceptionnelle de Dayron Robles dimanche à Stuttgart lors de la finale du Grand Prix (12"92 !).

Mais pendant que le Chinois savourait son titre mondial d’Osaka, le Cubain, lui, écumait les meetings. Et a logiquement récolté les fruits de son travail sur les 10 haies de la course de Shanghai. Parti comme une balle, Robles laissait Liu Xiang derrière lui dès les premières haies. Le Chinois produisait ensuite son effort mais ne dégageait pas l’impression de vitesse qui le caractérise habituellement. A l’inverse, Robles, lui, volait au-dessus des haies et s’imposait tranquillement dans un très bon 13"01. Liu Xiang, hors du coup, se faisait même souffler la deuxième place par Anwar Moore et échouait au 3 ème rang de la course. A onze mois des JO, Robles se positionne donc en plus sérieux rival de Liu dans sa quête de doublé olympique.

Powell OK, Gay KO

Le meeting de Shanghai aura par ailleurs été riche en performances sur le sprint. Chez les hommes, tout d’abord, Wallace Spearmon a créé la sensation en dominant Tyson Gay. Lui aussi absent des meetings depuis plusieurs semaines, le champion du monde du 100 m a payé son manque de compétition. Sans pouvoir d’accélération, Gay a dû s’incliner devant Spearmon, spécialiste du 200 m, qui a signé la meilleure performance de sa carrière sur la ligne droite (9"96). Gay devait se contenter d’un modeste 10"02. Son grand rival, Asafa Powell, était lui au départ du 200 m, les deux hommes continuant ainsi à s’éviter en meeting.

Et même s’il n’a pas démontré la même facilité que sur 100 m, l’homme le plus rapide du monde s’est tranquillement imposé en 20"00. Succès convaincant également pour Jeremy Wariner, seul au monde sur 400 m (44"02 contre 45"03 à son dauphin). Chez les femmes, Veronica Campbell a montré qu’elle avait encore de l’énergie plein les jambes. Championne du monde au Japon, la Jamaïquaine s’est imposée sur 100 m en 10"90, soit le deuxième meilleur chrono de sa carrière. Sanya Richards, qui était encore sur 400 m le week-end dernier à Stuttgart, a pris une belle deuxième place.


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?