Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Athlé - Finale mondiale : Tyson Gay impressionne

Athlé - Finale mondiale : Tyson Gay impressionne

D 10 septembre 2006     H 22:00     C 0 messages


agrandir

A Stuttgart, l’américain Tyson Gay a signé la 3 ème meilleure performance de tous les temps sur 200 mètres (19"68) lors des finales IAAF qui ont vu le dernier concours de Jan Zelezny au javelot. Côté français, Bouabdellah Tahri prend une belle 3 ème place sur 3000 m steeple.




Gay confirme

Moins glamour, moins connu, moins démonstratif et aussi moins médiatisé qu’Asafa Powell ou anciennement Justin Gatlin, Tyson Gay n’en est pas moins la nouvelle pépite du sprint US. A 24 ans, l’américain a véritablement explosé cette saison, accumulant les chronos de référence sur 100 et 200 mètres, sa spécialité. Et s’il fallait encore une preuve de son potentiel, le champion universitaire NCAA 2004 a étalé tout son talent sur le demi-tour de piste à Stuttgart. Déjà troisième du 100 mètres samedi en 9"92, Gay a tout simplement signé la 3 ème meilleure performance de tous les temps sur 200 m, remportant sa course en 19"68.

Auteur d’un départ canon, l’américain déboulait dans la dernière ligne droite largement en tête et maintenait son effort jusqu’à la ligne pour se situer au niveau de Frankie Fredericks dans les livres d’histoire. Ne restent plus devant lui désormais que l’extraterrestre Michael Johnson (19"32) et son jeune compatriote Xavier Carter (19"63 cette année). Après ses 19"84 à Londres, 19"79 à Bruxelles et 19"70 à Lausanne, la série de Tyson Gay est tout simplement impressionnante. Ajoutez à cela un record personnel en 9"84 sur 100 mètres et vous comprenez le phénomène.

Keita déçoit, Tahri dans le coup

Dans un autre style, Jan Zelezny a longtemps évolué dans une autre dimension. A 40 ans, le tchèque a lancé son dernier javelot en compétition officielle, prenant la 6 ème place d’un concours remporté par le norvégien Andreas Thorkildsen (89,50 m). L’adieu d’une légende, justement salué par les applaudissements du Daimler-Gottlieb Stadion. De son côté, Kenenisa Bekele a conclu de la meilleure des façons une saison pas si évidente en maîtrisant le 5000 m de bout en bout (13’48"62). Vainqueur de cinq des six étapes de la Golden League, le panaméen Irving Saladino a confirmé sa suprématie en longueur grâce à un bond à 8,41 m, au terme d’un concours très dense avec cinq concurrents à plus de 8,26 m.

En revanche, l’américain Bershawn Jackson, champion du monde du 400 m haies, s’est fait surprendre par le grec Periklis Iakovakis, champion d’Europe à Göteborg, et auteur d’un très bon temps, sous les 48 secondes (47"92). Très loin derrière, Naman Keita n’évite la dernière place que pour un appui complètement raté du sud-africain Myburgh sur la dernière haie (49"40). Une performance peu reluisante, heureusement rehaussée par celle de Bouabdellah Tahri, excellent troisième sur 3000 m steeple (8’10"86), au milieu d’un fort contingent kényan. De quoi peut-être raviver les regrets de sa médaille de bronze « seulement » aux championnats d’Europe.

Simpson reine du 100 mètres

Chez les femmes, Elena Isinbayeva a semblé quelque peu émoussée en cette fin de saison. Bien sûr, son saut à 4,75 m lui a assuré la victoire, loin devant la concurrence. Mais la tsarine de la perche a échoué par trois fois ensuite à 4,85 m. Sa compatriote Tatiana Lebedeva a, elle, réalisé le grand chelem en remportant le triple saut, au lendemain de son succès à la longueur. Sur 100 m haies, la suédoise Susanna Kallur, championne d’Europe chez elle, n’a pu faire mieux que 4 ème cette fois-ci, effacée par les nord-américaines, Michelle Perry en tête (12"52).

Enfin, la jamaïquaine Sherone Simpson a appuyé un peu plus sa montée en puissance sur 100 mètres en s’imposant dans l’excellent temps de 10"88. Malgré son physique frêle, la caribéenne finit la saison avec les trois meilleurs chronos sur la distance, en attednant la coupe du Monde par équipes à Athènes le week-end prochain. Appelée pour remplacer au pied levé Kim Gevaert, défaillante, Véronique Mang a fait ce qu’elle a pu, 8 ème et dernière de la course en 11"30.

- Résultats hommes

Marteau

  1. Murofushi (Jap) : 81,42 m
  2. Tikhon (Blr) : 81,12 m
  3. Pars (Hon) : 80,41 m

Longueur

  1. Saladino (Pan) : 8,41 m
  2. Al Khuwalidi (ArS) : 8,34 m
  3. Tsatoumas (Grè) : 8,29 m

400 m haies

  1. Iakovakis (Grè) : 47"92
  2. Van Zyl (Afs) : 48"08
  3. Jackson (EU) : 48"24

200 mètres

  1. Gay (EU) : 19"68
  2. Spearmon (EU) : 19"88
  3. Bolt (Jam) : 20"10

3000 m steeple

  1. Koech (Ken) : 8’01"37
  2. Kipkemboi (Ken) : 8’08"62
  3. Tahri (Fra) : 8’10"86

Hauteur

  1. Thörnblad (Suè) : 2,33 m
  2. Silnov (Rus) : 2,33 m
  3. Holm (Suè) : 2,29 m

5000 mètres

  1. Bekele (Eth) : 13’48"62
  2. Cheruiyot (Ken) : 13’49"45
  3. Cherkos (Ken) : 13’49"66

Javelot

  1. Thorkildsen (Nor) : 89,50 m
  2. Pitkämäki (Fin) : 88,25 m
  3. Esenwein (All) : 85,30 m

1500 mètres

  1. Kipchirchir (Ken) : 3’32"76
  2. Lagat (EU) : 3’32"93
  3. Kiprono (Ken) : 3’33"37

- Résultats femmes

Perche

  1. Isinbayeva (Rus) : 4,75 m
  2. Pyrek (Pol) : 4,65 m
  3. Stuczynski (EU) : 4,60 m

Poids

  1. Khoronenko (Blr) : 19,81 m
  2. Vili (NZ) : 19,64 m

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?