Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Athlé - Poids en salle : Bucki, nouveau RF

Athlé - Poids en salle : Bucki, nouveau RF

D 28 janvier 2007     H 21:00     C 0 messages


agrandir

Pour la deuxième fois cet hiver, Gaëtan Bucki a amélioré le record de France en salle du lancer du poids (20,01 m) samedi à Mondeville. Muriel Hurtis s’est également imposée tandis que Romain Mesnil a failli.




Bucki ne s’arrête plus

« Je vis de nouvelles sensations, des lombaires jusqu’aux orteils, comme si je redécouvrais une discipline que je pratique depuis quinze ans. C’est bizarre, en fait. Comme si un déclic s’était produit dans la mécanique de mon corps. Désormais, je vais plus loin en faisant moins d’efforts, et ça, c’est très appréciable ». Gaëtan Bucki n’est plus le même. Depuis le début de la saison en salle, le lanceur de poids est l’athlète tricolore le plus en vue. Le 14 janvier dernier, lors des championnats régionaux du Nord Pas de Calais à Lille, il avait réussi l’exploit d’effacer des tablettes le vieux record de France en salle d’Yves Brouzet (19,88 m en janvier 1972 !).

Rebelote samedi lors du meeting national de Mondeville. Premier essai, première rotation et premier jet : la barre des 20 mètres, jusque-là inaccessible pour les français, était encore une fois franchie. Avec officiellement 20,01 m, l’Artésien améliorait d’un petit centimètre son record de France de la discipline. « Et dire que j’avais d’abord prévu de rester trois semaines sans faire de compétition jusqu’aux championnats de France (Ndlr : fin février à Aubière) », s’étonnait le héros de la soirée normande. « Finalement, j’étais venu ici pour confirmer ma perf’, j’ai gagné mon pari à Mondeville, loin de chez moi. J’ai fait taire ceux qui souriaient de mon record il y a quinze jours. Non, ce n’est pas un coup de bol », clame-t-il dans les colonnes d’Ouest-France.

Hurtis monte en puissance

Derrière ce record de France, le meeting normand a été moins riche en performances de premier plan. Pour sa deuxième sortie de l’hiver, Muriel Hurtis, qui visait un chrono sous les 7"30 sur 60 m, a tout de même réussi son pari. Après avoir couru en 7"31 en série, la championne d’Europe 2002 du 200 m a accéléré en finale pour signer un chrono en 7"29, soit à un petit centième seulement des minima pour les championnats d’Europe en salle de Birmingham début mars. « C’est dommage, je me suis écrasée sur la fin de course. Mais je viens de loin, et j’étais présente à la bagarre. Les sensations reviennent », se félicitait-elle après sa course. Autre tête d’affiche de la réunion de samedi, Romain Mesnil n’a guère brillé.

Désireux de faire l’impasse sur la saison indoor afin de préparer au mieux l’échéance mondiale d’Osaka l’été prochain, le médaillé d’argent des derniers championnats d’Europe, arrêté quatre semaines en décembre pour un problème de cartilage du ménisque, n’était venu à Mondeville que « pour se faire plaisir ». « En manque de repères et de réglages », le Bordelais a finalement dû se contenter d’un petit 5,20 m après trois échecs à 5,50 m. L’autre perchiste vedette, Tim Lobinger, a, lui, passé les 5,50 m mais a buté trois fois sur 5,70 m. Du coup, Jérôme Clavier (5,50 m) en a profité pour remporter le meeting pour la deuxième année consécutive. Enfin, en l’absence de Ladji Doucouré, qui fait l’impasse sur l’indoor cet hiver, Cédric Lavanne s’est facilement imposé sur 60 m haies. Le hurdler de l’UA Versailles a signé un bon 7"68 qui lui permet, d’ores et déjà, d’assurer les minima pour les Europe en salle.


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?