Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » La Transléonarde, en marchant ou en courant

La Transléonarde, en marchant ou en courant

D 24 juin 2006     H 12:15     C 0 messages


agrandir

Demain, sur la Côte des légendes, il y a le marathon. Mais aussi un trail et de la marche. Et de superbes paysages pour tout le monde.




La journée de demain s’annonce sportive sur la Côte des légendes. Transléonarde oblige. L’épreuve nord-finistérienne a plus d’un tour dans son sac de sports. Elle en a même trois. En plus du marathon, qui n’est quand même pas accessible à la première paire de mollets venus, elle propose le premier Trail des naufrageurs, et deux randonnées pédestres. Et puis, il y a le plus beau, ces paysages qui n’appartiennent qu’à la côte nord-finistérienne. Hervé Lossec, le président de l’épreuve, ne manque jamais de le rappeler : « Ici, nous avons quand même quelque chose d’exceptionnel à montrer ». Et c’est bien en courant ou en marchant que l’on a vraiment le temps de déguster ces panoramas uniques.

Boucler le parcours

L’appel a été entendu. Et les inscriptions pour le marathon, le Trail ou la marche ont été enregistrés à un bon train. Demain matin, au départ de Saint-Vougay et de son château de Kerjean, ils seront quelque six cents à s’élancer sur la distance mythique des 42,195 kms. C’est déjà du sérieux. Et cela le sera encore un peu plus puisque la Transléonarde fait aussi office de championnat de Bretagne de marathon. Mais la médaille, ils ne seront que quelques-uns à y penser. Pour les autres, il s’agira avant tout de se faire plaisir, de titiller à l’occasion son record personnel et de goûter à cette joie profonde de boucler le parcours. « L’essentiel, c’est que tout le monde termine », ajoute, justement, Hervé Lossec.

Pour ceux qui trouvent le marathon quand même un peu trop long, la Transléonarde lance son Trail des naufrageurs. Le trail, c’est une course en pleine nature, loin du bitume, où le chronomètre n’a plus vraiment d’importance. D’ailleurs, de chronomètre, il n’y en aura même pas. Le Trail des naufrageurs va s’élancer sur dix bornes à travers la baie de Guissény. Histoire d’en prendre plein les yeux. Les marcheurs aussi vont se régaler de belles cartes postales. Deux boucles de 21 et 13 kms ont été dessinées pour eux. Une bonne idée pour permettre à tous ceux qui accompagnent les marathoniens de transpirer un peu. Il en faut pour tout le monde.

- Pratique

Départ du marathon dimanche à Saint-Vougay (à 9h) et arrivée à Guissény vers 11h30 pour les meilleurs (retrait des dossards aujourd’hui samedi à Saint-Vougay de 15h à 19h).
Trail des naufrageurs, départ dimanche du village de pêcheurs de Meneham à Kerlouan à 10h.
Pour la marche (navettes prévues depuis Guissény), départ des 21 kms à Goulven à 9h et pour les 13 kms à 10h de Brignogan-plages. Pour le trail et la marche, il est toujours possible de s’inscrire cet après-midi à Saint-Vougay (15h à 19h) ou au départ dimanche.
A l’arrivée à Guissény, animations l’après-midi.

Pour de plus amples informations sur cette course, consulter la rubrique "Agenda".

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?