Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Ladji Doucouré : « De bonnes sensations »

Ladji Doucouré : « De bonnes sensations »

D 7 juillet 2007     H 10:50     C 0 messages


agrandir

Cinquième du meeting de Paris-Saint-Denis vendredi, Ladji Doucouré a signé son meilleur chrono de la saison (13"27). Une bonne nouvelle pour le champion du monde en titre du 110 m haies qui sent la forme revenir petit à petit.




Ladji, quel regard portez-vous sur votre course ?

C’était pas mal mais quand vous venez ici, vous avez toujours envie de gagner. Malgré tout, il y a du bon. Je sais quelles erreurs j’ai commises. Je m’en suis rendu compte au moment où je les faisais et je les ai payées cash. Surtout à ce niveau, ça ne pardonne pas… 13"13, ça va vite quand même. J’ai été déconcentré quand j’étais à côté des autres, j‘ai voulu accélérer et je me suis un peu désuni. Cela fait partie du boulot, maintenant je sais qu’il ne faudra pas refaire ça. Mais je suis très content parce que le chrono est descendu par rapport à mes premières sorties.

Vous avez notamment réussi une très belle première partie de course...

Oui, c’est exactement ça. Les 50 premiers mètres de course sont plutôt bons. Et puis sur les 50 derniers mètres, je me loupe un peu alors que d’habitude, c’est là mon point fort. Au final, mon début de course est très positif, mais ça reste frustrant. Car je sais qu’à l’entraînement, je parviens à accélérer sur la fin.

On sent tout de même que la forme revient petit à petit...

Oui, vendredi soir, j’avais de bonnes sensations. C’est dans les 50 derniers mètres qu’il faut que ça passe et je ne suis pas passé. On essaie de réduire l’écart mais là… Ca va venir, il faut continuer de travailler. Ça se joue à rien, sur une erreur. Si l’un d’eux avait fait une erreur, je serai peut-être passé et j’aurais pu accélérer tranquillement et puis… La prochaine fois, à Rome, je pense que ça ira mieux.

La course a été très serrée avec trois hommes en deux centièmes...

Je l’ai toujours dit : quand on est huit au départ, tout le monde peut gagner vu le talent et l’homogénéité du plateau sur 110 m haies. Cette fois, c’est Robles qui a gagné mais il a fait le même temps que Moore.

Avez-vous l’impression de vous libérer de plus en plus depuis votre rentrée ?

Bien sûr. Je n’ai jamais perdu l’envie de courir, elle est toujours là mais il faut que je la canalise, car j’ai fait quelques petites erreurs techniques et c’est chiant. Il faut que je conserve mon envie mais que je parvienne à trouver un équilibre entre enthousiasme et technique.

Vous avez tout de même retrouvé le timing de course sur les haies, en dépit d’un départ difficile...

Oui. Sur la première haie, je ne suis pas trop décroché, je suis dans le peloton. Mais au moment d’accélérer, j’ai fait une faute et je suis « parti à la cave ». Mon bassin part de travers et je cours comme si j’étais cadet.

Votre blessure est-elle désormais oubliée ?

Il le faut bien. C’est du passé mais il faut que je fasse attention de ne pas faire les mêmes erreurs. Aujourd’hui, je suis à 100 % de mes capacités pour courir. Il faut juste que je retrouve la forme. Je viens de faire ma troisième course de l’été, ça va aller de mieux en mieux.

Moralement, vos difficultés des dernières semaines avec l’organisation du meeting vous ont-elles gênées ?

C’était dur de se mettre dedans mais j’ai essayé de faire abstraction de ces problèmes pour courir. Mais cela m’a tout de même touché personnellement et cela m’a un peu déstabilisé.


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?