Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » La Golden League de retour

La Golden League de retour

D 18 août 2005     H 23:31     C 0 messages


agrandir

A peine le rideau est-il tombé sur les mondiaux d’Helsinki que la tournée des meetings reprend. Les meilleurs athlètes du monde se sont donnés rendez-vous à Zurich vendredi soir pour la 4 ème réunion Golden League de l’année. Christine Arron cherchera à rester en course pour le jackpot.




Moins d’une semaine après la fin des championnats du monde d’Helsinki, les stars de l’athlétisme retrouvent le chemin des meetings dès vendredi à Zurich. Considérée comme la plus prestigieuse réunion de la saison, cette 4 ème étape de la Golden League justifie sa réputation en réunissant, cette année encore, un plateau de rêve, tant chez les hommes que chez les femmes. Dix-sept champions du monde individuel d’Helsinki fouleront ainsi la piste du Letzigrund stadium, qui sera détruit après le meeting pour entamer des travaux de rénovation.

Arron vise le jackpot

Golden League oblige, tous les regards seront tournés vers les deux athlètes encore en course pour le jackpot d’1 million de dollars : Christine Arron et Tatyana Lebedeva.
Enfin récompensée en individuel lors d’un grand championnat planétaire (médailles de bronze sur 100 et 200 m) la semaine dernière en Finlande, la sprinteuse guadeloupéenne retrouvera toutes ses principales rivales, à commencer par la championne du monde en titre, l’américaine Lauryn Williams. Avec également au départ la championne du monde du 200 m, Allyson Felix, la jamaïcaine Veronica Campbell ou la bahaméenne Chandra Sturrup, la française aura fort à faire pour aligner une quatrième victoire consécutive dans cette Golden League 2005.

« Je prends la Golden League comme un challenge, un jeu. Je veux relever ce challenge mais je ne veux pas me mettre de pression supplémentaire. Si je vais au bout des derniers meetings, ce sera bien mais si je n’y parviens pas, ça ne m’inquiétera pas plus que celà », déclarait-elle après le meeting d’Oslo, fin juillet, pour se décharger de la pression. Ses deux médailles aux mondiaux l’ayant libérée d’un poids, la tricolore ne devrait pas changer de philosophie ce vendredi.

Lebedeva aussi

De son côté, Tatyana Lebedeva aura, elle aussi, du mal à poursuivre sa quête du jackpot. Forfait pour la finale du triple saut à Helsinki en raison d’une blessure au tendon d’Achille, la russe fera sa rentrée vendredi soir. Réellement guérie ou juste pour continuer à rêver au million de dollars ? La championne olympique du saut en longueur devra en tout cas faire face à la concurrence de la toute fraîche championne du monde, l’américaine Trecia Smith, qui voudra certainement étrenner son titre par un succès de prestige. Toujours chez les femmes, le public helvète pourra applaudir quatre autres championnes du monde : la bahaméenne Tonique Williams-Darling sur 400 m, la cubaine Zulia Calatayud sur 800 m, l’américaine Michelle Perry sur 100 m haies et la russe Yulia Pechonkina sur 400 m haies.

Gatlin face à Greene, Powell forfait

Chez les messieurs, si Asafa Powell ne sera finalement pas présent (le recordman du monde voulait s’aligner avant de renoncer, estimant ne pas encore être rétabli de sa blessure aux adducteurs), le plateau du 100 m sera tout de même, et une nouvelle fois, royal. Double champion du monde du 100 et du 200 m, Justin Gatlin retrouvera quelques-uns de ses adversaires de la finale d’Helsinki (Kim Collins, Michael Frater, Francis Obikwelu, Leonard Scott, Aziz Zakari) mais aussi son illustre compatriote, Maurice Greene.

L’ancien recordman du monde, absent à Helsinki pour ne pas s’être qualifié lors des sélections américaines en raison d’une blessure, aura certainement à cœur de prouver à son jeune compatriote qu’il est loin d’être fini. Sur les haies hautes, Ladji Doucouré, nouveau leader de l’athlétisme français, sera une nouvelle fois aux prises avec les meilleurs spécialistes de la discipline : Allen Johnson, Liu Xiang ou encore Terrence Trammell. Désormais auréolé de son statut de champion du monde, le français devrait être l’homme à battre dans cette course.

Les fondeurs à l’honneur

Enfin, si Bershawn Jackson (400 m haies) et Jeremy Wariner (400 m) seront également au rendez-vous, le public helvète sera très attentif aux courses de fond et de demi-fond. Sur une piste qui a déjà vu Sebastian Coe (1500 m), Haile Gebreselassie (10000 m), Wilson Kipketer (800 m), ou encore Moses Kiptanui (3000 m steeple) battre des records du monde, les meilleurs demi-fondeurs et fondeurs mondiaux devraient s’en donner à cœur joie. Champion du monde du 10000 m à Helsinki, Kenenisa Bekele s’alignera sur 3000 m afin de préparer sa tentative de record du monde du 10000 m programmée pour le meeting de Bruxelles la semaine prochaine. Face à lui, l’éthiopien trouvera notamment le « vieux » Benjamin Limo, sacré sur 5000 m dimanche dernier.

Impressionnant de facilité à Helsinki, le champion du monde du 3000 m steeple, Saif Saaeed Shaheen, devrait lui tenter de profiter de sa bonne forme actuelle pour améliorer son propre record du monde de la distance. Enfin, l’ancien kényan Bernard Lagat, aujourd’hui américain et qui n’était pas encore autorisé à courir sous ses nouvelles couleurs à Helsinki, voudra montrer à ses adversaires qu’il aurait eu son mot à dire en Finlande sur 1500 m. Malheureusement pour le spectacle, le champion du monde de la distance, le bahreïni Rashid Ramzi ne sera pas là pour lui disputer la victoire. Le public du Letzigrund devra se contenter des kényans Daniel Kipchirchir Komen, William Chirchir et Alex Kipchirchir ou encore de l’espagnol Reyes Estevez et du portugais Rui Silva. Pas mal quand même...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?