Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » La course du chicon à Baisieux : Oukaïd et Bennacer à la fête pour une édition (...)

La course du chicon à Baisieux : Oukaïd et Bennacer à la fête pour une édition record

D 31 octobre 2005     H 11:31     C 0 messages


agrandir

Pour sa onzième édition, l’épreuve a connu une influence record avec près de deux mille coureurs engagés sur les deux distances principales de la journée : le 8 km et le 16 km mais également 358 marcheurs et 450 participants sur les très courtes distances du 500 m au 2 km.




Pour ne pas déplaire aux athlètes, le soleil a été lui aussi du rendez-vous, rendant le parcours encore plus plaisant. Peu de difficultés était au programme si ce n’est la présence de vent. Ce paramètre, le Tourquennois Farid Oukaid l’a parfaitement maîtrisé. En effet, il finissait largement en tête du 8 km avec plus de 1’30’’ d’avance sur son partenaire de club Patrice Billore.

Parti très vite, le spécialiste de cross a pris d’entrée la mesure de ses adversaires en se positionnant en tête dès le premier kilomètre. Ensuite, il a pu gérer sa course et dérouler sa foulée jusqu’au bout. A l’arrivée, c’est une victoire nette et sans batailler pour le demi-finaliste du dernier championnat de France de cross.
Déjà lauréat en 2003, il a renoué avec le succès sur un parcours qu’il affectionne : « Chaque année, je viens ici pour la convivialité de l’épreuve et encore une fois j’ai pris beaucoup de plaisir à être au départ. Je n’ai pas eu trop à m’employer et heureusement car je suis en période de ramadan, ce qui fait que je ne m’entraîne que trois fois par semaine. Mon objectif de victoire est pleinement rempli et je voudrais la dédier à Mathilde Desbois. » Par ailleurs, sur le 16 km, l’Algérien Mustapha Bennacer, adepte du marathon puisqu’il a participé à celui des Jeux olympiques à Athènes, n’a pas trouvé d’adversaire à sa mesure. En 53’43’’, il a pris aisément le meilleur sur le Belge Guy De Blander et sur les deux pensionnaires de l’US Marquette Didier Idziak et Grégory Lemaître. À l’inverse du 8 km et Farid Oukaid, la physionomie de course a été quelque peu différente puisque le vainqueur du jour a attendu deux kilomètres pour se porter en première position.

Ensuite, il a fait parler ses qualités de fond pour se détacher et finir en roue libre. Celui qui possède un record personnel de 2 h 12’ sur le marathon soulignait également les difficultés de courir en période de ramadan : « Je n’ai pas pu me ravitailler pendant la course et je m’entraîne moins que d’ordinaire. En ce moment, je ne cours qu’une fois par jour contre deux d’habitude. Cependant, le parcours était très plat, ce qui m’a permis de ne pas trop puiser dans mes réserves. Au final, gagner c’est toujours un motif de satisfaction, même si je suis conscient qu’il y aura des courses bien plus relevées cette saison durant laquelle j’essaierai de me qualifier pour les championnats du Monde de marathon.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?