Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Le DTN Franck Chevallier va nommer un directeur de l’élite

Le DTN Franck Chevallier va nommer un directeur de l’élite

D 9 avril 2005     H 21:24     C 0 messages


Franck Chevallier, le nouveau directeur technique national de l’athlétisme français, a annoncé samedi devant le comité directeur de la FFA, qu’il entend nommer prochainement un « directeur de l’élite ». Sa mission sera d’optimiser les conditions sportives mais aussi socioprofessionnelles des athlètes de haut niveau », a-t-il dit.





Franck Chevallier entend s’appuyer sur « le socle » constitué par les championnats du monde 2003 organisés à Paris avec succès, pour bâtir un projet intitulé « génération 2012 ».
« L’objectif de demain c’est Helsinki dès cet été (NDLR : les championnats du monde en août), puis Pékin 2008. Il faut accompagner de la façon la plus constructive possible notre élite, la soutenir, l’aider, pour que les années à venir soient déjà un tremplin », a déclaré Franck Chevallier.
Il estime que la possibilité que Paris obtienne l’organisation des JO 2012 est une grande chance pour l’athlétisme français. Le comité international olympique choisira la ville organisatrice entre Paris, Londres, Madrid, New York et Moscou lors de son vote du 6 juillet prochain à Singapour.

« La perspective de Paris 2012 se dessinant à l’horizon me laisse espérer une formidable force de changement qui, nous le souhaitons tous, dès le 6 juillet, entraînera le monde sportif français dans une puissante dynamique de progrès », a-t-il dit. « Paris 2012 est (serait pour l’instant), sans conteste, un atout majeur pour le développement des pratiques de l’athlétisme. C’en est également un pour amplifier la pratique compétitive des jeunes, avec comme aboutissement pour eux d’être effectivement présent, sur la piste, à cette occasion.
« Je vais donc rapidement proposer un projet qui portera ce nom « génération 2012 » et qui se donnera les moyens de bâtir et d’accompagner cette génération 2012 : politique de détection dès la rentrée 2005, suivi personnalisé des jeunes talents et de leurs entraîneurs, implication des sportifs de très haut niveau pour parrainer cette génération, etc...
Le but : densifier notre future élite, la préparer, l’aguerrir, pour lui permettre de réussir ».

Agé de 41 ans, Franck Chevallier a succédé jeudi à Robert Poirier comme directeur technique national. Athlète olympique lors des JO de Los Angeles sur 110 mètres haies en 1984, le nouveau DTN a dirigé de 2001 à 2004 la filière d’accès au haut niveau au sein de la direction technique nationale et dirigé de 2004 à 2005 le pôle France Provence Athlétisme.
« Je souhaite également très rapidement, aussi bien pour l’élite que pour l’ensemble des acteurs de l’athlétisme, entamer un temps de consultations avec athlètes, entraîneurs, dirigeants et cadres techniques de la fédération française d’athlétisme (FFA). Ces consultations me permettront de finaliser mon projet et je l’espère, d’y impliquer tous les acteurs de l’athlétisme », a-t-il dit en conclusion. « J’espère, suite à ces consultations, pouvoir présenter la majeure partie de mon équipe d’ici la fin du mois de mai ».

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?