Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Lège-Cap-Ferret : Une course de passionnés

Lège-Cap-Ferret : Une course de passionnés

D 14 octobre 2008     H 09:16     C 0 messages


agrandir

Ils étaient près de 820 coureurs, dont une majorité d’hommes, venant de 57 départements français, avec eux, une cinquantaine d’étrangers (dont des Italiens, de Groupama). Tous ont pris le départ, dimanche matin, sur le coup de 9h30, près du marché de Piraillan, du deuxième Marathon des villages, organisé par DLG and Co.



Il y avait, au premier rang, de cette foule de passionnés, un coureur non voyant, Jean-Claude, originaire de Dijon, dossard 569. En prenant le départ, pour la première fois, de ce marathon du Cap Ferret, il courait aussi son 108 ème marathon, relié par une cordelette à un ami sportif.

Olivier, de La Brède, qui l’accompagne régulièrement dans les marathons de Gironde : « Je ne pense pas du tout à ma course, je suis concentré sur les aspérités du terrain, les ralentisseurs, je le guide à la voix, il sent aussi mes mouvements ». Jean-Claude et Olivier ont pris le départ, les premiers, au coup de sifflet du maire, Michel Sammarcelli.

Dans la foulée, les autres coureurs se sont élancés à la découverte du nouveau parcours de 42,195 km à travers la forêt, en longeant le Bassin vers la Pointe aux chevaux, sur le bitume jusqu’à la Pointe, puis retour vers Piraillan, par les chemins accidentés des 44 hectares ou entre les cabanes colorées des villages ostréicoles.

Sport et plaisir

« Le plus séduisant, c’est l’état d’esprit de ce marathon qui allie le sport au plaisir de la découverte et de l’approche d’un territoire », confiait David le Goff, avant d’ajouter : « Nous sommes des enfants gâtés, le beau temps, le paysage, les coureurs et tous ces bénévoles qui travaillent pour nous ».

400 personnes, de rouge vêtues, ont assuré la surveillance sur la route et à chaque carrefour, animé les points de ravitaillement, encouragé les coureurs, du premier (Sébastien Horrereau en 2 h 35 mn 57 s) au dernier. Jusqu’aux membres du Moto Club du Haillan qui ont véhiculé les photographes et autres animateurs de la course, tout le long du parcours.
Sébastien Horrereau, comme le second Jean-Marc Jousseaume, vainqueur en juin de la Foulée des baïnes, ont promis de revenir l’an prochain.


Voir en ligne : Sud Ouest

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus