Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Bruxelles : Kelai se perd mais gagne

Marathon de Bruxelles : Kelai se perd mais gagne

D 11 octobre 2004     H 10:28     C 0 messages


Au terme d’une fin de course peu banale, le kényan John Ekiru Kelai a remporté, dimanche, le marathon de Bruxelles en franchissant la ligne d’arrivée sur la Grand Place de Bruxelles au terme de 2 heures 10 minutes et 59 secondes, après avoir été mal pisté dans les 100 derniers mètres, améliorant cependant au passage son meilleur chrono de plus de 8 minutes.





La seconde place est revenue à son compatriote George Okworo (2h10’41), malgré une chute dans les derniers mètres. Juste derrière lui, Matthew Birir (2h10’42) a complété un podium entièrement kényan.
Septième en 2h17’21, Rik Ceulemans conserve son titre de champion de Belgique.

Partie de l’Atomium, l’épreuve avait débuté sur des bases extrêmement rapides. Les dix premiers kilomètres étaient parcourus en moins d’une demi-heure (29’45) par un petit groupe de huit africains. Les premiers belges pointaient à un petit peu plus d’une minute. Rik Ceulemans, le champion de Belgique et candidat à sa succession et Wim Borms accompagnaient Kiplagat.
Le tempo se réduisait durant le second quart de l’épreuve
permettant à un neuvième africain de rejoindre les premiers. Derrière, si Ceulemans, toujours dans la foulée de son ange gardien Wim Borms avait un temps rejoint l’ukrainien Aleksander Cousin, il levait le pied peu avant la mi-course avant de continuer seul sa course à environ 3 minutes des premiers après le retrait de son ange gardien...

A 15 kilomètres du but, le groupe de tête se réduisait après une petite accélération du kényan Barnabas Kenduiywo dans ses derniers efforts de lièvre. Alors que les 30 kms étaient bouclés en 1h33’15, six kényans se retrouvaient en tête, puis cinq à moins de dix bornes de la Grand Place après l’arrêt du dernier lièvre, Elli Rono.
Les choses allaient très vite se décanter. John Kirui lâchait au second passage devant le marché matinal, rapidement imité par Matthew Birir, champion olympique du 3000 m steeple en 1992, laissant John Ekiru Kelai et Amos Matui traverser le port de Bruxelles en tête tandis que George Okworo tirait fréquemment sur un élastique de quelques mètres.
A 5 kms de l’arrivée, Kelai lançait une nouvelle banderille pour s’isoler devant au moment de replonger vers le centre de la capitale. Il se creusait rapidement un avantage conséquent pour pénétrer en vainqueur sur la Grand Place.

C’est alors que se produit un incident peu banal. Suivant le flot de motos qui l’accompagnait, Kelai était mené vers une voie de garage se retrouvant sans plus de guide perdu derrière l’hôtel de ville.
Il allait cependant parvenir à rejoindre l’arrivée par le mauvais côté, perdant sans doute plus plus d’une minute dans l’aventure.

Sur le même sujet

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?