Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de la Côte d’Amour : Beau mais long

Marathon de la Côte d’Amour : Beau mais long


Publié le lundi 8 octobre 2007 à 11h06min

agrandir

5 ème édition réussie pour l’un des plus beaux marathons de France. 1250 coureurs, 600 bénévoles et de nombreux spectateurs ont animé les 42,195 km entre terre et mer.




1250 coureurs se sont alignés sur la ligne de départ au Croisic. 1100 ont tenu jusqu’à l’arrivée à Pornichet, tout au bout de l’interminable baie. Tous ont reçu une médaille en franchissant la porte symbolique au kilomètre 42. Les articulations meurtries pour certains, avec des crampes jusqu’à leur tordre les jambes de douleur. D’autres ont su garder un état de fraîcheur déconcertant. Le Perpignanais Abib Mosbah a couru le marathon en 2h24, la Polonaise Johanna Chmiel en 2h46. Le dernier concurrent, tout aussi méritant, a disposé de 5h19 pour admirer le paysage.

« Le temps est idéal, frais et humide avec un vent pratiquement nul, commente l’organisateur Pascal Béranger, président de l’association Marathon Côte d’Amour. C’est une bonne édition, les coureurs n’ont pas trop souffert. A part les petits bobos habituels, il n’y a pas de blessés. On a réussi à rendre le parcours plus fluide, à diminuer l’effet d’entonnoirs sur les quais du Croisic. L’arrivée à Pornichet paraît également moins lointaine. Les coureurs ne vont plus jusqu’au port, ils s’arrêtent aux Océanides. Ils ont même l’impression qu’on leur a réduit le parcours. C’est mieux ».

Le nombre de marathoniens, en léger recul par rapport aux premières éditions, semble se stabiliser. Plus de la moitié des participants sont des habitués. « Un coureur ne dispute que deux à trois marathons par an. À nous de lui donner l’envie de revenir », poursuit l’organisateur. Partout, sur les six communes traversées, l’accueil est chaleureux et les ravitaillements se font en musique. A l’arrivée, un buffet pantagruélique est offert. La soupe et les fraises remportent un réel succès et permettent de patienter pour une séance de massages bien méritée.


Voir en ligne : Ouest France

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?