Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon des côtes de Blaye : Victoire de Pascal Fétizon

Marathon des côtes de Blaye : Victoire de Pascal Fétizon

D 19 mai 2008     H 09:42     C 0 messages


agrandir

438 participants ont pris le départ de cette 5 ème édition bousculée par la pluie. L’athlète Pascal Fétizon signe une troisième victoire à Blaye et gagne son poids en bouteille.



La 5 ème édition du marathon des premières côtes de Blaye, remporté pour la 3 ème fois par le Champenois Pascal Fétizon, n’a pas failli à sa réputation : corsée, colorée et bien rythmée par la présence de divers groupes musicaux tout le long du parcours. Il y en avait pour tous les goûts hier en pays de Haute Gironde, entre folles peinturlurées, Christ en goguette, sémillante flamenca espagnole et même un Landais sur échasse. Les meilleurs de la spécialité avaient parfois cédé eux aussi à la folie du déguisement. Ainsi, même le vainqueur n’a pas été gêné par sa jupette de légionnaire romain. Encanaillé aussi, le Montois Ghislain Ploix (4 ème) avec un postérieur avantageux mais factice, bien sûr !

La fête sur tapis rouge

L’ambiance toujours plus festive a séduit un public venu encore plus nombreux que sur les éditions précédentes. Les 438 participants qui se sont alignés au départ de la course, donné pour la première fois en citadelle, ont eu le privilège de descendre dans les douves au pas de course. Une farandole de couleurs au pied de la belle dame chère à Vauban. Du jamais vu à Blaye, on en redemande. Petite ombre au tableau qui n’a nullement découragé les marathoniens et tout juste défraîchis les superbes costumes de certains : la pluie, venue perturber le fatidique passage du 25 ème kilomètre. Certains s’en sont accommodés, pour les plus véloces, les averses ont eu un effet coup de fouet et rafraîchissant avant l’ascension de la montée du château d’eau de Plassac. Pour les moins pressés, venus pour s’amuser, cette immersion dans le vignoble de Bacchus à l’abri dans les chais des propriétés viticoles, s’est avérée fort réparatrice et gouleyante. Plus dure fut alors, mais juste un peu dit-t-on, la célèbre arrivée sur tapis rouge par la porte Dauphine.


Voir en ligne : Sud Ouest

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus