Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Golden League - Bruxelles : Echec au roi ?

Golden League - Bruxelles : Echec au roi ?

D 5 septembre 2008     H 08:19     C 0 messages


agrandir

Impressionnant mardi à Lausanne (9"72), Asafa Powell défie le champion olympique et recordman du monde du 100 m, Usain Bolt, vendredi soir à Bruxelles. L’occasion d’une dernière explication entre les deux hommes cette année.




Un 100 m invraisemblable

« Probablement le meilleur meeting du monde ». Wilfried Meert, directeur du Mémorial Van Damme, et le journaliste sportif Maarten Michielsen viennent de sortir un livre retraçant l’histoire du meeting belge. Et Meert et Michielsen ne pouvaient choisir meilleur titre à leur ouvrage à l’approche de l’édition 2008 de la réunion de Bruxelles. Le promoteur belge a en effet monté la plus belle affiche qui soit en cette fin de saison athlétique, « un 100 mètres invraisemblable », de son propre aveu. Vendredi soir, le stade Roi Baudoin accueillera en effet une explication royale entre Usain Bolt, Asafa Powell et, si tout va bien, Tyson Gay ! Victime d’une blessure aux ischios-jambiers, l’Américain, éliminé en demi-finales aux JO, « ne sait pas très bien où il en est pour le moment » et décidera au dernier moment de sa participation au 100 m bruxellois. S’il s’alignait, le champion du monde 2007 permettrait au meeting belge d’offrir pour la première fois de l’histoire une affiche avec les trois hommes les plus rapides du monde (9"69 pour Bolt, 9"72 pour Powell et 9"77 pour Tyson Gay). S’il devait renoncer, l’affiche proposée au public belge, qui saluera également une dernière fois Kim Gevaert, qui prend sa retraite, n’en serait pas moins savoureuse.

Powell ressuscité

Car depuis la finale olympique le 16 août dernier, survolée par Usain Bolt avec un nouveau record du monde à la clé et traversée comme un fantôme par Asafa Powell (5 ème), la balance entre les deux rasta roquettes jamaïcaines s’est rééquilibrée. Grâce au talent et à l’orgueil de Powell. Grâce aussi à son incroyable faculté à répondre présent en meetings, au moins aussi impressionnante que sa capacité à se liquéfier en grands championnats. Mardi soir, à Lausanne, Powell a en effet amélioré de deux centièmes son record personnel et s’est rapproché à trois centièmes seulement de son jeune compatriote en remportant le 100 m du meeting suisse en 9"72 ! Une façon de répondre à ses détracteurs qui n’ont pas manqué de railler sa nouvelle déconvenue à Pékin. Mais à contrario, une preuve encore de sa double personnalité sur la piste selon les circonstances : irrésistible en meetings (6 chronos sous les 9"80 depuis le début de sa carrière) et d’une fragilité invraisemblable en grand championnat (une seule médaille de bronze l’an dernier à Osaka et aucun chrono sous les 9"90 depuis 2003). « Peut-être que je ne suis pas un gars pour les grandes compétitions », reconnaissait-il sur les bords du Lac Léman pendant que Paul Doyle, son manager, admettait qu’« Asafa a définitivement un problème psychologique lors des grands rendez-vous ».

Bolt « prêt au combat »

C’est pourtant bien un grand rendez-vous qui se profile pour Powell. Face à Bolt, il a une occasion rêvée de démontrer qu’il n’a rien à envier chronométriquement à son cadet. Ne l’a-t-il pas déjà battu cet été (le 22 juillet à Stockholm, la seule défaite de Bolt sur la ligne droite en 2008) ? Bolt, lui, débarquera sans pression à Bruxelles. Avec trois médailles d’or à Pékin et trois records du monde (100 m, 200 m et 4x100 m), le showman jamaïcain a déjà réussi sa saison au-delà de ses espérances et commence à ressentir un peu de fatigue. Malgré tout, « Lightning Bolt » reste un compétiteur et il aura à cœur de le démontrer une dernière fois avant de rentrer sur son île pour goûter un repos bien mérité et s’acheter une nouvelle maison. « En ce moment, je suis au top. J’espère atteindre mon meilleur niveau vendredi. Je n’aime pas les températures fraîches, mais je suis prêt pour le combat », clame-t-il. Si pour une fois Powell est lui aussi prêt au combat, et si la météo veut bien être clémente, le record du monde pourrait encore trembler vendredi soir…


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?