Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Grand Prix de Stockholm : Asafa Powell est enfin prêt

Grand Prix de Stockholm : Asafa Powell est enfin prêt

D 23 juillet 2008     H 00:02     C 0 messages


agrandir

Asafa Powell a dominé Usain Bolt lors du 100 m du meeting de Stockholm en réalisant son meilleur chrono de la saison. Dayron Robles a encore été monstrueux.




Meilleur chrono de Powell en 2008

Cette fois, il n’y avait pas de concert de Nâdiya ni un défilé d’icones comme au Stade de France. Pour compenser, à Stockholm, il y avait « juste » quelques affrontements que l’on annonçait titanesques. On attendait même des records du monde mais ceux-ci n’ont pas eu lieu. Après avoir fait l’impasse sur la Golden League à Saint-Denis la semaine passée, Usain Bolt et Asafa Powell avaient ainsi rendez-vous en Suède pour leur deuxième duel de la saison. Vainqueur du premier à Kingston, Bolt a flanché sur la piste scandinave. De peu, un centième précisément, pour laisser la victoire à son ami « Afasta », crédité d’un excellent temps de réaction au départ et qui a tenu bon jusqu’à la ligne pour signer son meilleur chrono de la saison (9"88) ! Il fallait bien cela car l’avion Bolt est revenu à grandes enjambées au couloir n°4 (Powell était placé au n°5) et terminait donc en 9"89 ! Le prochain duel des deux athlètes, qui n’ont pas coupé leur effort, aura sans doute lieu en août prochain sur une certaine piste pékinoise….

Robles comme Colin Jackson

Autre duel attendu, celui opposant David Oliver à Dayron Robles, qui, lui, n’avait pas zappé le meeting dionysien. Déjà aérien il y a quatre jours, le Cubain a presque fait mieux. Crédité d’un ahurissant 12"88 en France, il a légèrement reculé en réalisant un énorme 12"91, ancien record du monde de Colin Jackson. Il a surtout marqué les esprits en matant son rival américain (13"04), seul homme à l’avoir battu cette saison. C’était à Berlin. Egalement présent dans la capitale allemande, et également battu, Jeremy Wariner n’a pas forcé pour remporter le 400 m. En contrôlant la dernière ligne droite, il s’est imposé en 44"29 devant Chris Brown alors que Kerron Clement, guère à l’aise sans les haies, a fini loin (45"47). Allyson Felix, plutôt spécialiste du 200 m, mais tenante du record du stade suédois sur le tour de piste, voulait reprendre ses marques mais repassera. Partie doucement, elle se faisait dépasser par la fusée Sanya Richards, qui ralentissait son effort à la mi-course et finissait dans un moyen 50"38. Sa rivale franchissait la ligne en 50"88.

Defar échoue de peu

Meseret Defar, elle n’a jamais ralenti lors de son 5000 m. Au contraire, elle a bouclé son dernier tour en 60 petites secondes mais a échoué de peu lors de sa tentative du record du monde détenu par Tirunesh Dibaba (14’12"88 contre 14’11"15) ! Autres performances à souligner, celles de Naide Gomes à la longueur et d’Abubaker Kaki sur le 1000 m. La Portugaise a réalisé la meilleure performance mondiale en sautant à 7,04 m alors que le Soudanais en a fait de même sur le 1000 m en 2’13"93. La désillusion de la soirée sera finalement venue de l’affrontement avorté à la perche entre Yelena Isinbayeva et Jennifer Stuczynski. L’Américaine s’est retirée au dernier moment et a laissé la victoire à la Russe, qui a franchi la barre des 4,85 m. Les deux bonnes nouvelles arrivent du retour rassurant de Christian Olsson (17 m), de retour après des mois d’absence suite à une blessure à un tibia et la prise de marques plutôt réussies de Carolina Klüft à la longueur (6,71 m).


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?